Breaking news

Djugu : le député Fabrice Bandenonga rappelle que les miliciens CODECO exploitent les minerais dans certains cas, en complicité avec les responsables militaires
Samedi 4 décembre 2021 - 15:34
Illustration. Une mine d'or de cobalt à Kamituga/Ph. ACTUALITE.CD

Le député national Fabrice Bandenonga a présenté, dans une motion d'information, au cours de la plénière de vendredi à l’Assemblée nationale, la situation sécuritaire catastrophique que traverse la province de l'Ituri en général et le territoire de Djugu en particulier. Dans son intervention, il a déploré le fait que plusieurs sites miniers soient exploités illicitement par les miliciens CODECO en complicité avec certaines autorités de l'armée congolaise. La région est riche en Or.

Il l’a dit alors que les miliciens attaquaient la cité minière de Mongbwalu dans la matinée de vendredi.

« En effet, il y a quelques mois j'ai émis ma crainte de voir les groupes armés s'occuper des secteurs miniers en province de l'Ituri et s'attirer ainsi la convoitise des prédateurs de tous bords. Ma motion d'information à ce sujet n'a reçu aucune réponse concrète de notre gouvernement pourtant régulièrement informé sur l'évolution de la situation sur le terrain. Aujourd'hui les éléments du groupe armée CODECO se sont rendus maîtres non seulement d'une bonne partie du secteur de Banyali-kilo mais aussi de plusieurs carrés miniers qu'ils exploitent aisément et cela malheureusement en complicité avec certaines autorités militaires et sécuritaires de notre pays », a déclaré l'élu de Djugu.

Plusieurs révélations ont déjà été faites au sujet de la cohabitation entre les miliciens et certains officiers de l’armée dans les sites miniers à Djugu. Un rapport de l’ONU en a fait également mention.

Face à cette situation, le député Bandenonga a sollicité l'implication du gouvernement pour mettre fin à l’aventure de CODECO, à travers notamment des opérations conjointes des armées congolaise et ougandaise.

« La souffrance de cette population est donc au comble car déjà enclavée par manque des routes, d’électricité et sécurité. Cette population ne bénéficie jusqu'à ce jour d'aucune aide de la part du gouvernement malgré nos multiples plaidoyers. Dans le cadre de la mutualisation des forces régionales, il est souhaitable que l’Ituri bénéficie d'appui de nos alliés Ougandais en urgence », a conclu Fabrice Bandenonga.

L’attaque de Mongbwalu a fait 11 morts selon le bourgmestre de cette commune rurale.

Lire ici : RDC-Mongbwalu : 11 morts dans les combats de vendredi entre l’armée et les miliciens CODECO

Clément Muamba

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une