Breaking news

Présumé détournement à la DGRK: le DG explique qu'il n'y a eu une "enquête officielle de l'APLC"
Samedi 20 novembre 2021 - 15:52
DG de la DGRK. Photo actualite.cd
DG de la DGRK. Photo actualite.cd

Le Directeur général de la direction générale des recettes Kinshasa (DGRK), Félicien Kuluta a tenu une conférence de presse ce samedi 20 novembre sur le prétendu détournement évoqué dans le communiqué de l'agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), à la régie financière de Kinshasa. 

Pour M. Kuluta, l'APLC "n'a jamais fait les enquêtes à la DGRK ".

"Pour faire des enquêtes dans un monde civilisé et avec des structures responsables on le fait officiellement avec un ordre de mission. L''APLC n'a jamais eu l'ordre de mission pour des enquêtes à la DGRK. Donc c'est faux, elle n'a jamais fait les enquêtes à la DGRK, parce que les structures qui viennent faire des enquêtes ici, que ça soit l'IGF ou l'Assemblée provinciale, elles viennent avec les ordres de mission. L'IGF est en mission à la DGRK, l'objet c'est de retracer le fameux détournement de 35 millions USD et aussi du prétendu vol du serveur de la DGRK et l'IGF est en train d'enquêter sur tout ça. Et je crois que c'est l'IGF qui est l'organe compétent pour enquêter sur la gestion des finances publiques. Quand on vient officiellement on accède à toutes la documentation et tous les éléments du dossier et on en tire la conclusion. L'IGF et l'APK sont en mission d'enquête officielle à la DGRK et non l'APLC", a expliqué le Directeur général de la DGRK.

Félicien Kuluta explique en outre que la DGRK n'a pas accès au logiciel dont parle l'APLC pour détourner ladite somme.

"Il y aurait une relance 35 millions USD dans le système de Solitec et lorsque le Gouverneur a sursis la collaboration avec Solitec, ils ont désactivé la DGRK, ils n'ont pas transféré la base de données à la DGRK, et la DGRK travaille avec sa base des données sans les données de Solitec. Alors comment la DGRK va détourner 35 millions USD dans un serveur dont elle n'a accès? Une absurdité, la DGRK n'avait plus accès au logiciel Solitec. La relance c'est une lettre qu'on écrit à l'assujetti défaillant, vous n'avez pas encore payé l'impôt ou votre taxe, nous sommes à l'échéance, nous vous faisons une mise en demeure de payer, venez payer endéans tel délai", a-t-il ajouté.

L'agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC) a saisi ce vendredi dernier le parquet général près la Cour de Kinshasa-Matete. C’est suite, dit cette institution liée à la Présidence de la République,  à 8 mois d'investigations menées à la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, par ses services. Selon le rapport qui n’a pas été divulgué, il existe d'indices sérieux de détournements à hauteur de plusieurs millions de dollars à la DGRK. 

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une