Breaking news

Kinshasa « Zéro trou » : 85 kilomètres visés pour un coût global évalué à 32 millions USD, l'OVD pour l'exécution et la supervision
Samedi 16 octobre 2021 - 18:00
Lancement du projet Kinshasa "zéro trou"
Lors du lancement du projet Kinshasa "zéro trou"

Kinshasa " Zéro trou", c'est l'image qu'aura la capitale dans les six prochains mois. Le gouvernement a évalué ce projet, initiative du Chef de l'État, à 32 millions USD. Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a officiellement lancé les travaux jeudi 14 octobre dernier. C’était au croisement des avenues de l’Université et Victoire dans la commune de Kalamu.

Victor Tumba, directeur général de l'Office des voiries et drainage (OVD), l'une des principales structures désignées pour exécuter le projet, revient sur les grandes lignes de cette initiative. Ce projet vise à rendre la circulation fluide en vue d'élaguer les embouteillages criants de la ville de Kinshasa.    

« Mon intervention à ce stade consiste à vous présenter la fiche technique du projet Kinshasa zéro trou, un projet du gouvernement de la République qui vient en appui aux autres travaux de réhabilitation de la ville de Kinshasa, à l'instar du projet Tshilejelu, ABC et Moderne. La fiche technique se présente de cette manière : le projet zéro trou est l’intitulé des travaux. Les travaux concernent la réhabilitation de 85,99 Kilomètres pour un coût global de 32 millions USD. La province ciblée, c'est la ville de Kinshasa à travers ses 4 districts. La phase générique de ce projet va consister à réhabiliter 39 kilomètres avec 19 artères. La deuxième phase sera 46 kilomètres, 43 avec 27 artères. Source de financement : trésor public. Les intervenants dans ce projet : nous avons le maître d'ouvrage, le ministère des infrastructures et travaux publics ; le maître d'ouvrage délégué, l'Office des voiries et drainage OVD ; la nature des travaux qui devra être procédé, c'est la réhabilitation partielle, la réhabilitation des sections qui sont abîmées, le bétonnage qui va se faire dans certaines sections. Nous avons le curage des caniveaux qui va se faire, nous avons aussi la construction des caniveaux et ainsi la réparation des caniveaux », a expliqué Victor Tumba Tshikela dans son mot de circonstance.

A

Ces travaux sont coordonnés par le DG de l'OVD. La supervision et l'exécution est assurée par la direction provinciale de Kinshasa, chapeautée par Alain Tshimbalanga Ntambwe. Le contrôle, de son côté, est parfaitement réalisé par le bureau technique de contrôle (BTC).

Alexis Gisaro, ministre d'État, ministre des infrastructures et travaux publics, a toujours loué, partout où il passe, la volonté du gouvernement, celle de mettre en œuvre la vision du Chef de l'État Félix Tshisekedi.

« Ce projet que nous avons lancé aujourd'hui Kinshasa" Zéro Trou "est un projet qui est là pour mettre en œuvre la vision du Chef de l'État connue sous le slogan le peuple d'abord. Nous avons voulu que la population de Kinshasa puisse bénéficier des infrastructures routières qui permettent une fluidité dans la circulation. Nous vivons tous à Kinshasa. Le constat est assez amer parce qu’il y a de gros embouteillages dans la ville. L'une des raisons de ces embouteillages, c'est la dégradation de l'état de la route », a dit le ministre d'État, ministre des infrastructures et travaux publics.

Ce membre du gouvernement Sama Lukonde rassure les Kinois quant à la fin heureuse de ce projet.

« Nous vous demandons de nous voir à l'œuvre, ne jugez pas sur base de ce que les autres ont fait avant nous. Ce que nous sommes en train de vous dire, vous allez voir ça avec vos yeux. Les 32 millions sont déjà mobilisés, ce n'est pas à aller chercher, maintenant nous sommes en train d'exécuter petit à petit, ils seront mis à la disposition de tous ceux qui vont gagner ces marchés et nous demandons à la population de Kinshasa d'être elle témoin. Vous avez des députés nationaux qui vous représentent à l'Assemblée nationale. Eux aussi feront le suivi de ces travaux, voire si effectivement les travaux se font oui ou non. Rendez-vous dans six mois, parce que nous avons dit que ces travaux s'effectueront de 3 à 6 mois. Dans six mois, on va encore se demander ».

A

Ce projet intervient quelques jours seulement après que le président de la République, Félix Tshisekedi, a instruit le gouvernement,  lors de l’avant dernier conseil des ministres, d'envisager des voies et moyens pour éradiquer les embouteillages et bouchons devenus récurrents dans la ville de Kinshasa et cultiver le civisme routier auprès des conducteurs automobiles. 

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une