Breaking news

RDC-DDR: le chef de guerre Guidon Shimiray livre certains de ses combattants aux FARDC
Mardi 7 septembre 2021 - 16:56
De gauche à droite, les chefs de guerre Kitete Bushu (tué) et Guidon Shimiray à Walikale

Le chef de guerre Guidon Shimiray de Nduma defense of Congo Renové (NDC-R) annonce sa « volonté » de quitter le maquis pour se rendre aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Mais, dit-il, cela « est un processus qui ne doit pas se réaliser à coups de baguette magique ».

Le général autoproclamé affirme avoir autorisé un « échantillon » d’une soixantaine de ses combattants à se rendre à l’armée à Mpofi dans le territoire de Walikale.

« Les redditions vont contribuer à la pacification de l'Est de la RD Congo. C'est pourquoi, j'ai envoyé l'échantillon de la bonne volonté de combattants du mouvement NDC-R parce que nous avons vu qu'il fallait répondre à l'appel du Chef de l'État et ça, pour amener la paix durable et totale (…) nous sommes dans le processus, ce n’est pas à coup d’une baguette magique. Pour quitter, ça demande des étapes », a dit Guidon Shimiray à un groupe de journalistes qu’il a reçus dans son fief de Walikale.

« Nous avons déjà remis notre cahier des charges aux autorités. Nous avons manifesté la bonne volonté de nous rendre. Voilà pourquoi, j'ai envoyé le 1113e bataillon pour répondre à l'appel du Chef de l'État. Si on nous répond favorablement, ça sera l'occasion pour nous tous de nous rendre à tout moment », a-t-il ajouté.

L’administrateur militaire du territoire de Walikale, le Colonel Séraphin Kelekelo confirme la reddition des combattants NDC-R.

« Ils sont au nombre de 68 avec des armes. Je  remercie Guidon pour avoir respecté sa parole d'honneur (…) Pour ceux qui hésitent, je leur demande de rejoindre le groupe et de répondre à l'appel du Président de la République et à l'appel de notre Gouverneur de province, le général Ndima Constant », a dit le Colonel Séraphin Kelekelo, AT militaire de Walikale.

Guidon Shimiray, l’un des lieutenants de l’ancien chef de guerre Tabo Ntaberi Sheka, a créé sa faction du mouvement militaire Nduma defence of Congo-Renové. Cheka lui a été arrêté et déféré devant la justice pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Guidon Shimiray lui aussi sous mandat d’arret pour les crimes commis par sa milice dans le territoire de Walikale. L’année dernière, des vombats ont éclaté entre les combattants fidèles à Guidon Shimiray et ceux sous les ordres de Gilbert Bwira, un autre leader du mouvement faisant plusieurs morts. Nombreux parmi les combattants fidèles à Bwira se sont rendus depuis mai dernier à l’armée et attendent le processus de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (DDRC-S).

Par ailleurs, 45 combattants de l'alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS) de Janvier Karairi, avec au moins 35 armes, tout calibre confondu, se sont également rendus aux Forces armées de la République démocratique du Congo entre juillet et août dernier dans les territoires de Rutshuru et Masisi (Nord-Kivu). Ils ont été présentés à la presse ce lundi 6 septembre 2021 au bureau du secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola 2.

Jonathan Kombi, à Goma

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une