Kongo Central : le meurtre d’un cambiste provoque des vives tensions à Moanda
ACTUALITE.CD

La situation a été confuse ce mercredi dans la cité côtière de Moanda (Kongo Central)  après le meurtre par des bandits armés dans la soirée du mardi de Horsey Diansanzambi (30 ans), un changeur de monnaie. Les habitants bouleversés ont manifesté pour exprimer leur colère. Certains parmi eux ont brûlé des pneus dans les rues. Au quartier Ndonga Zola, par exemple, des taxi-motos en colère s’attaquaient aux policiers qu’ils accusent de ne pas jouer leur rôle dans la sécurisation de la population.

« Nous sommes fatigués de voir des jeunes qui se débrouillent être tués comme des chèvres en présence de la police. Aujourd’hui, nous devons le faire connaitre devant le monde que notre police est soit complice ou incapable », déclare Christian Nlandu, un motocycliste.

A un autre habitant de poursuivre :

« Comment au milieu de deux bases militaires, des malfrats opèrent sans inquiétude vers 19 heures ? Nous vivons l’insécurité chaque soir », a-t-il dénoncé.

Plusieurs coups de feu ont été tirés par les forces de l’ordre de roulage pour disperser les manifestants. Les activités sont restées paralysées dans la cité de Moanda, confirme la société civile.

Le changeur tué exerçait devant la maison Orange sur Boulevard du 30 juin, selon une source contactée par ACTUALITE.CD. Cette dernière indique que les bourreaux qui étaient sur une moto ont réussi à lui voler son sac contenant de l’argent. 

Ange Lumpuvika, à Matadi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une