Breaking news

RDC: Steve Mbikayi dénonce le comportement d'Ensemble pour la République dans l'Union Sacrée
Mardi 20 juillet 2021 - 21:07
Steve Mbikayi

Le député national Steve Mbikayi dénonce le comportement de pro Moïse Katumbi au sein de la coalition Union sacrée de la nation. 

Pour le Président du Parti Travailliste (PT), les proches de Moïse Katumbi se comportent comme des opposants au sein de la coalition.

"L’opposition membre du gouvernement  peint un tableau sombre d’une action  gouvernementale commune! Faut-il en rire ou en pleurer?S’agit-il de l’irresponsabilité ou de l’immaturité politique? C’est sans doute une façon de fantasmer sur ses propres pratiques des années de rébellion!", a-t-il réagi ce mardi 20 juillet 2021.

Cette réaction de l'ancien ministre des actions humanitaires et solidarité nationale fait suite à un tweet de Kamitatu Olivier, porte-parole et directeur de cabinet de Moïse Katumbi, qui accuse le régime Tshisekedi de mettre fin à l'existence de la République démocratique du Congo comme un État de droit.

"Empoisonnements, arrestations arbitraires, cachots & tortures, loi discriminatoire & raciste sur fond de populisme, le discours sur la Démocratie sonne terriblement faux en RDCongo. Tout y transpire la fin de l’Etat de droit ! Souhait de prompt rétablissement à Mapon Matata !"avait-il réagi à l'annonce d'empoisonnement de l'ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo.

Au sein de l'union sacrée de la nation le torchon brûle depuis le dépôt de la proposition de loi sur le verrouillage des fonctions régaliennes notamment la présidence de la République aux Congolais nés de père et de mère. Pour le pro Katumbi, l'Udps serait derrière cette initiative en vue d'écarter Moïse Katumbi Chapwe lors de la prochaine présidentielle.

Depuis la mise en place de l'Union sacrée, Steve Mbikayi appelle à la création d'une coalition qui aura pour objectif de soutenir Félix Tshisekedi en vue de l'accompagner pour un second mandat en 2023. Il estime que nombreux au sein de l'union sacrée ne sont pas sincères envers Tshisekedi et nourrissent des ambitions de chercher à concourir également à la prochaine présidentielle prévue en 2023.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une