Breaking news

Sud-Kivu: deux soldats tués par une foule en colère
Vendredi 16 juillet 2021 - 20:35
Les FARDC en opération dans le territoire de Beni

Deux militaires ont été tués vendredi par une foule en colère dans l'Est de la République démocratique du Congo après la découverte du corps sans vie d'un commerçant populaire enlevé la veille par des inconnus armés, a-t-on appris de source administrative.

Les routes étaient barricadées et les activités paralysées dans la cité commerciale de Nyangezi dans la province du Sud-Kivu, à la suite de heurts entre des manifestants et les forces de sécurité.

"Tout est parti de l'enlèvement d'un opérateur économique hier (jeudi) soir, dont le corps sans vie a été retrouvé cet avant-midi", a expliqué à l'AFP le ministre de l'Intérieur du Sud-Kivu, Lwabanji lwasi Ngabo.

"Il y a eu deux militaires tués par la population en colère: l'un a été lynché et l'autre brulé vif", a-t-il poursuivi.

"La population a accusé ces deux militaires d'avoir enlevé et tué cet opérateur économique", a expliqué à l'AFP, le major Louis Tshimwang, porte-parole de la 33e région militaire dans le Sud-Kivu, confirmant la mort violente de ces deux soldats.

"Son corps était criblé de balles", a indiqué Nicolas Lubala de l'organisation Nouvelle dynamique de la société civile de Nyangezi, qui "décourage le recours à la justice populaire et demande à la population de collaborer avec les services de sécurité pour juguler l'insécurité"

Nyangezi est une cité commerciale située à 30 km de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu. Des enlèvements et des kidnappings sont régulièrement signalés dans l'est troublé de la RDC où des groupes armés locaux et étrangers commettent des exactions sur des civils depuis plus de 25 ans. Avec AFP

                

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une