Breaking news

Félix Tshisekedi : « l’état de siège est décidé parce qu’à un moment il fallait donner la parole à la force »
Lundi 14 juin 2021 - 11:36
Le président de la république, Félix Tshisekedi/Ph Présidence

Le président de la République Félix Tshisekedi martèle que l’état de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis le 6 mai 2021 est venu à point nommé pour mettre fin à la « barbarie » qui a assez duré. En séjour à Goma (Nord-Kivu), le chef de l’Etat congolais insiste qu’il ne renoncera pas à la décision jusqu’à la mise en déroute des « barbares ».

« Il y a des avancées considérables, ça je peux vous le dire, je suivais à distance, je vais m’imprégner maintenant que je suis ici. Bien sûr qu’il reste quelques poches et ça ne m’étonne pas. Comme ces barbares savent qu'aujourd'hui nous sommes engagés résolument à les faire disparaître, ils vont essayer d’exister en faisant davantage de violence mais c’est à leur corps perdu qu’ils le font parce que nous n’allons pas reculer, au contraire cela ne fait que redoubler notre détermination à en finir avec eux. Donc ça ne nous impressionne pas, ça ne nous fera pas reculer et surtout pas changer de décision », a-t-il dit en conférence de presse le dimanche 13 juin à Goma.

Et de marteler : « L’état de siège est décidé parce qu’à un moment il fallait donner la parole à la force et c’est cette force qui sera appliquée jusqu’au dernier retranchement de ce barbare. »

Les deux entités concernées sont en proie à l’insécurité depuis quelques années. Des actes de rébellion causés par des groupes rebelles locaux et étrangers notamment les ADF causent plusieurs morts et des déplacés internes. Des autorités militaires ont été et continuent à être nommés pour mettre fin à cette situation plus que préoccupante.   

Fonseca MANSIANGA

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une