Breaking news

RDC: "nous avons le souci de voir la situation s'améliorer en RDC" Viviane Esther Masengo
Mardi 8 juin 2021 - 15:40
Photo. Droits tiers

Viviane Esther Masengo est à la fois actrice politique et entrepreneure.  Elle plaide pour une plus grande autonomisation de la femme dans tous les domaines. Le Desk femme d'Actualité.cd est allé à sa rencontre à Lubumbashi où elle réside.

Licenciée en sciences de l'information et de la communication (SIC) de l'université de Kinshasa, Mme Masengo a évolué dans plusieurs entreprises à Lubumbashi avant de changer d'orientation et se focaliser dans  la création d'emploi pour les autres.

" Je suis mariée et mère de plusieurs enfants. Je me considère comme une travailleuse qui s'est dédiée au domaine de l'entrepreneuriat. Je suis licenciée en sciences de l'information et de la communication de l'Université de Kinshasa, promotion de 2004," explique cette femme qui a décidé de donner une autre directive à sa carrière.  " Après mes études" poursuit-elle " j'ai travaillé dans quelques entreprises ici à Lubumbashi et au bout de quelques années, je me suis décidé de ne plus travailler pour un tiers. J'ai pensé à  créer des entreprises tout en créant de l'emploi pour les autres.  Je suis actuellement dans la fourniture des biens et services aux entreprises. J'ai aussi une agence de voyage et logistique spécialisée dans la vente des billets d'avion, l'obtention des visas ainsi que les passeports biométriques ".

Quand on l'interroge sur son choix par rapport à l'entreprenariat, elle répond que c'est un domaine qui lui a permis de s'épanouir et rappelle également que les femmes ont besoin d'être financièrement autonomes.

Actuellement responsable d'un parti politique membre de la majorité au pouvoir, Viviane Esther Masengo se bat pour faire entendre la voix de la femme congolaise.

"En tant que femme politique, je ne suis pas obligé d'être derrière mon mari pour résoudre tous les problèmes que je connais, mes activités me facilitent cette tâche.  En politique, je poursuis une certaine notoriété. Les femmes ne sont pas différentes des hommes sur le plan intellectuel. Je me suis toujours interrogée pour savoir pourquoi la femme ne peut pas faire ce que l'homme n'est pas en mesure de faire en politique par exemple ? Nous avons le souci de voir la situation s'améliorer en RDC. J'ai décidé de me lancer en politique pour arriver à une meilleure  gestion de la chose publique  et améliorer la situation. Nous devons faire entendre la voix de la femme congolaise, nous ne devons pas laisser les hommes seuls prendre des décisions, nous devons être là pour qu'on ne puisse pas décider contre nous."

 

Encadrement des plus démunis : femmes et jeunes

 "Je suis également active dans l'encadrement des femmes et des jeunes filles démunies  à travers notre structure (Centre de promotion et d'engagement des jeunes et de la femme) qui est le centre de la promotion et de l'encadrement des jeunes et de la femme. L'objectif c'est de lutter contre la marginalisation des femmes démunies et des jeunes. Il y en a qui peuvent avoir des talents sans forcément bénéficier de l'encadrement approprié. Nous assistons aussi les femmes qui veulent devenir autonomes dans différents domaines dont l'agriculture. Nous leur fournissons des intrants agricoles, et pour celles qui ont besoin d'un petit capital, nous intervenons également."

José MUKENDI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une