Lundi 7 juin 2021 - 08:36

Breaking news

Kinshasa : clôture de 10 jours d’exposition dénommée ‘‘Liyolo Empreinte’’ en mémoire de maître Liyolo
Ph. droits tiers

L’exposition ‘‘Liyolo Empreinte’’, organisée par la fondation Liyolo, en mémoire de maître Alfred Liyolo et ses 60 ans de carrière, s’est clôturée samedi 5 juin après 10 jours, à KinArtStudio, dans l’espace Texaf. Elle a commencé le 27 mai avec un vernissage et s’est clôturée par une conférence de presse.

La directrice de la fondation Liyolo, Mme Myoto Liyolo, a affirmé que le pays a besoin des centres d’exposition pour valoriser l’art.

« Après 10 jours d’exposition, on peut retenir que dans notre chère république, il y a un grand besoin d’avoir des centres d’exposition ouverts aux artistes, ouverts au public, nous avons besoin de présenter nos artistes de manière valorisante, c'est-à-dire pas dans un coin de rue ou à même le sol mais plutôt dans des coins éclairés, sur des murs, pour donner de la valeur à nos œuvres d’art, que ce soit de la peinture, de la sculpture même de la décoration intérieure. La culture congolaise, c’est bien plus que de la musique », a-t-elle dit.

Et d'ajouter que malgré le combat de Liyolo, 60 ans plus tard, l’art plastique reste quelque chose d’éphémère et d’étrange en RDC, et malgré toutes les pépites artistiques qui s’y trouve. Une vingtaine d’artistes de différents genres ont exposé pendant les 10 jours, parmi lesquels des sculpteurs, des peintres, des écrivains, des dessinateurs, des humoristes, slameurs, etc.

a

Pour la promotion de l’art, la fondation Liyolo a mis en place une bourse d’excellence artistique qui est ouverte d’abord aux élèves des instituts des beaux-arts qui pourront postuler à la fin de leurs études secondaires pour pouvoir accéder au cycle supérieur, mais elle concerne également les autodidactes des beaux-arts. Toutes les modalités de participation seront publiées à partir du mois d’août. La première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, est marraine de cette première édition de la bourse pour l’excellence artistique.

Pour transmettre aux futures générations d'artistes le savoir créatif d'Alfred Liyolo, la fondation Liyolo prévoit construire un centre culturel et un musée.

« Nous avons de grandes ambitions, déjà la construction du centre culturel Liyolo à Mont-Ngafula ensuite, nous voulons transformer le domaine Liyolo en musée. Et, derrière cela, nous avons une série d’activités pour mieux faire connaitre le travail de Liyolo et toutes ses techniques à toute personne qui serait intéressée. Pour ce qui est du centre culturel, nous avons déjà commencé des démarches avec de potentiels pays étrangers qui sont prêts à financer la construction de ce centre culturel, j’ai envie de dire que dans les deux ans ça sera fait parce que ça prend du temps, sauf si nous trouvons des partenaires locaux qui sont prêts à nous financer. Les activités de formation vont se faire dans les 6 mois tandis que la construction du musée prendra plus de temps », a-t-elle ajouté.

Liyolo Empreinte, c’est Liyolo dans 60 ans de carrière en RDC. C’est Liyolo qui est venu en tant qu’avant-gardiste dans les années 60, début 70 et qui a ouvert des portes, le chemin pour tant d’autres artistes. Il a osé, a été audacieux, ce qui permet aujourd’hui que les artistes congolais soient vendus à l’étranger.

Le Professeur Emerite Alfred Liyolo, sculpteur extraordinaire, Homme de Culture, Homme du monde, fut plus souvent connu sous le nom de Maitre Alfred Liyolo. Ayant notamment étudié en Autriche, au Congo et en RDC, il fait partie des artistes africains contemporains qui allient les influences africaines aux formes modernes. Il a exposé et enseigné dans de nombreux pays à travers le monde.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une