Mercredi 21 avril 2021 - 18:45

Breaking news

RDC : selon Augustin Kabuya, le bilan de Tshisekedi sera partagé notamment avec le camp Kabila, Bemba, Katumbi et Kamerhe
Augustin Kabuya, SG de l'UDPS/Ph. ACTUALITE.CD

Au cours d’une matinée politique ce mercredi 21 avril, Augustin Kabuya, secrétaire a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), a déclaré que le bilan de Félix Tshisekedi (2018-2023) sera partagé notamment avec le camp de Joseph Kabila, autorité morale du FCC, celui d’Ensemble pour le changement de Moïse Katumbi, du MLC de Jean-Pierre Bemba ou encore de l’UNC de Vital Kamerhe. 

Selon M. Kabuya, Félix Tshisekedi a partagé son pouvoir avec tout ce monde-là pour son mandat. Il insiste sur le fait que l’UDPS en tant que parti n’a pas encore mis en place sa propre politique de gestion pour ce pays. 

« Les deux premières années, nous avons géré ensemble avec le FCC, nous sommes tous comptables (ndlr, devant le peuple). Les trois dernières années, puisque chez nous il n'y aura pas de glissement, nous serons comptables avec nos amis d'Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, de MLC de Jean-Pierre Bemba, de l'AFDC de Bahati, de l'UNC de Vital Kamerhe. C'est-à-dire que pour son premier mandat, le chef de l'Etat a partagé son pouvoir avec tout ce monde-là. Ça ne sert à rien qu'on vous dise qu'on a échoué parce que dans tous les ministères il n'y a pas que les membres de l'UDPS (...) au bureau du Sénat, d'ailleurs, nous n'avons personne. Pour les gens qui disent que l'UDPS a détruit ce pays, sachez que l'UDPS n'a pas mis en place sa politique pour ce pays », a dit Kabuya, s’adressant aux militants du parti. 

Pour Augustin Kabuya, l’UDPS doit être jugée après 2023 quand, croit-il, Tshisekedi sera en train de réaliser son deuxième mandat tout en ayant la majorité au Parlement. 

« Les gens vont juger l'UDPS après 2023 pendant que le Chef de l'Etat sera en train de faire son deuxième mandat puisqu'en ce moment nous serons majoritaires au Parlement. C’est le moment de commencer à vous expliquer ces choses-là », a-t-il ajouté.

Après la rupture de la coalition FCC-CACH, Tshisekedi avait mis en place l’Union sacrée de la Nation de laquelle est issue la nouvelle équipe gouvernementale. Les partis de Moïse Katumbi, de Jean-Pierre Bemba ou encore celui de Bahati Lukwebo sont parmi les composantes.

Ivan Kasongo 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une