Affaire Kalev: "il faut protéger les gens qui naviguent entre la légalité et l'illégalité pour l'intérêt général" (Alain Atundu)
Mercredi 17 mars 2021 - 22:27
André Alain Atundu, Cadre du FCC et President de la Ligues des Patriotes

André-Alain Atundu, cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) pense que les allégations contre  l'ancien Administrateur général de l'Agence National de Renseignement (ANR), Kalev Mutond doivent être prouver afin d'éviter que la justice  tombe dans la vengeance et l'esprit revanchard de certaines personnes profitant de leur notoriété dans l'action régime.

Pour lui, les juges ou les magistrats ne devraient pas traiter les citoyens qui ont occupé des fonctions stratégiques comme de simples citoyens.

"Je pars de mon expérience personnelle. J'ai été emprisonné pendant 3 mois. Je n'en suis pas sorti amoindri. Un homme politique ne doit pas craindre la prison (...) On ne peut pas défier l'État. Il faut avoir un comportement républicain parce que lorsqu'on est arrêté, on est peut-être mieux protégé qu'en caval. Ce que l'on reproche à Kalev doit être prouvé parce qu'il ne suffit pas que quelqu'un profitant de sa notoriété dans le pouvoir actuel puisse se verser dans la vengeance. Je pense que ça demande un traitement équitable. C'est une fausse illusion de croire que les responsables de l'Etat, les citoyens qui ont occupé des responsabilités de l'Etat sont des simples citoyens.", a expliqué Alain Atundu au cours d'un point de presse animé ce mercredi 17 mars 2021.

Et d'ajouter;

"Excusez-moi, Kalev a plus de 10 ans. Nous lui devons pendant ces 10 ans, la paix et certaines avancées. Moi j'ai été Administrateur général. C'est une manipulation quotidienne des secrets d'État et des relations. Le juge ou magistrat ne peut pas toujours juger adéquatement les questions qui se posent. La prospérité que nous avons aujourd'hui, nous la devons peut-être au secret. Il ne faut pas mettre tous les secrets sur la place publique parce vous hypothéquez les chances du développement du pays (...) Et donc, il faut protéger les gens qui naviguent entre la légalité et l'illégalité pour l'intérêt général."

Contexte

Kalev Mutond est poursuivi pour plusieurs faits d'arrestations arbitraires, de tortures physiques et morales, de traitement inhumains et dégradants et de tentative d'assassinat.

Introuvable, le Parquet a délivré des mandats d'amener et avis de recherche à son encontre. Mais ses avocats demandent les retraits de ces actes.

À travers une correspondance du 16 mars 2021, Me Cyprien Mbere Mona, avocat de l'ancien Administrateur Général de l'ANR, a relevé que la procédure menée vis-à-vis de son client est irrégulière par le fait que l'interpellation et les poursuites exécutées n'ont pas respecté les règles établies par la Constitution et la loi portant organisation et fonctionnement de l'ANR.

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une