RDC : l'UNPC demande que le prochain ministre de la communication et des médias entreprenne des réformes dans le secteur
Photo ACTUALITE.CD.

L'Union nationale de la presse du Congo (UNPC) a déposé lundi 2 mars son mémorandum auprès du Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge, dans le cadre des consultations en vue de la formation du gouvernement. L’UNPC a demandé à Sama Lukonde que le prochain ministre de la communication et des médias puisse entreprendre des réformes dans le secteur afin de trouver des solutions aux problèmes de la corporation.

« Dans le cahier des charges que nous avons remis au Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge, nous lui avons plus présenté des propositions que des problèmes. Des problèmes existent, nous venons avec des propositions parce que c'est un gouvernement qui arrive, et qui est censé travailler avec nous. Dans ces propositions il y a notamment le problème des réformes qui doit aller jusqu'au bout. Nous avons échangé avec le Premier Ministre, nous lui avons dit que nous voulons que notre ministère, celui qui va le piloter, qu'il entreprenne des réformes qui ont été déjà amorcées à l'époque, qu'on aille jusqu'au bout pour qu'on trouve des solutions à nos problèmes », a dit Gaby Kuba, président intérimaire de l’UNPC, chef de la délégation.

Gaby Kuba souligne que cette démarche amorcée va s'étendre également dans d'autres institutions de la République en vue de trouver les solutions aux problèmes de la corporation.

« Nous lui avons également présenté l'offre de notre partenariat entre le gouvernement et la presse dans son ensemble. C'est vrai qu'il y a aussi des propositions de lois tout comme des projets de lois qui concernent notre corps. À ce niveau, nous avons initié d'autres démarches aussi auprès du gouvernement, auprès des institutions de la République dont l'Assemblée nationale. Donc nous allons entamer la même démarche au-delà des consultations que le Premier Ministre a initiées, nous irons voir le Président de l'Assemblée nationale pour discuter des lois qui sont en souffrance au niveau du parlement », a ajouté Gaby Kuba.

Et d'ajouter : « Nous avons aussi abordé cette question d'organisation des États généraux de la presse qui coïncident avec le cinquantenaire de l'UNPC parce que le 23 mars, l'UNPC va totaliser 50 ans d'existence ».

L'UNPC dit qu’elle est satisfaite. « Nous avons trouvé un homme très attentif aux problèmes de la presse, et il a d'ailleurs anticipé avant de lui remettre le mémo, il était déjà au courant, il avait déjà abordé des problèmes de notre corporation donc je pense qu'après la formation du gouvernement, nous allons accélérer », a-t-il conclu.

Clément Muamba  

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une