Mardi 2 mars 2021 - 22:03

Breaking news

Dossier Simba Ngezayo : le collectif d’avocats de la centaine des personnes arrêtées appelle à l’organisation d’un procès en vue de dédouaner les innocents
Ph/actualite.cd

Quelques jours après l’arrestation en Ouganda et son transfèrement en RDC du présumé auteur matériel de la mort de l’homme d’affaires Simba Ngezayo, tué par balle le 3 novembre 2020 à Goma, le collectif d’avocats des personnes arrêtées dans ce dossier appelle à l’organisation d’un procès équitable. 

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 1er mars 2020 à Goma, en réaction au communiqué de presse du 24 février 2021 de l’avocat de la famille Ngezayo, ces avocats saluent la rapidité avec laquelle les auteurs mateurs de ce crime ont été appréhendés.

Plus ou moins 110 personnes ont déjà été interpellées depuis la commission de ce crime, ce pour des raisons d’enquête. Elles  sont mises aux arrêts, les unes dans la prison centrale de Goma, dite Munzenze, d’autres dans la prison militaire de Ndolo à Kinshasa.

Le collectif d’avocats des personnes détenues à Kinshasa et à Goma pour l’affaire de l’assassinat de Feu Simba Ngezayo espère que que, pour les personnes contre lesquelles il existe des indices sérieux de culpabilité, un procès devra être tenu le plus tôt possible à Goma, lieu de la commission des faits. Conséquemment, toutes les personnes actuellement en détention sans aucun indice sérieux de culpabilité à leur charge devraient et doivent être immédiatement libérées.

« Ainsi donc, prétendre que toutes les personnes qui ont été envoyées à Kinshasa seraient liées à cet assassinat ou à des réseaux mafieux est une très fausse affirmation qu'il faut tout de suite démentir. Parmi elles se retrouvent des honnêtes citoyens, des entrepreneurs qui rendent des loyaux services à la Nation Congolaise ainsi qu'à leurs familles respectives à l'affection desquelles elles ont été brutalement et arbitrairement arrachées alors qu'elles ne sont jamais impliquées dans une quelconque activité criminelle ou subversive. La commission d'enquête, en foulant aux pieds les principes fondamentaux de la présomption d'innocence, de la responsabilité individuelle en matière pénale, du droit de la défense, à la liberté et la détention exceptionnelle, n'inspire plus confiance. De ce fait, il sied de rectifier la façon de travailler et de décharger l'instructeur principal dans ce dossier, à cette phase préjuridictionnelle pour espérer obtenir un procès équitable et respectueux des libertés fondamentales garanties par les articles 17, 19 et 61 points 2,4,5 et 6 de la Constitution du 18 février 2006, le Code judiciaire militaire ainsi que le Code de procédure pénale » lit-on dans cette déclaration.

L’homme d'affaires Simba Ngezayo a été tué le 3 novembre 2020 alors qu’il accompagnait son fils à l’école à Goma. Son oncle avait été également assassiné des années plus tôt dans la même ville.

La famille soutient que ces deux assassinats sont liés à des organisations mafieuses et terroristes qui sévissent au Nord et aux Sud-Kivu en général et à Goma en particulier. Selon elle, policiers, militaires, hommes d'affaires et politiciens sont impliqués. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une