Lundi 25 janvier 2021 - 17:10

Breaking news

RDC : Vidiye Tshimanga note le "manque d'expérience" dans la gestion au cours de deux premières années de Tshisekedi à la tête du pays 
Vidiye Tshimanga/Ph ACTUALITE.CD

La question du bilan de Félix Tshisekedi à la tête de la RDC deux ans après son investiture avait également été au menu de l’échange, ce dimanche 24 janvier, entre la presse et Vidiye Tshimanga, Président National de la Dynamique Congo Uni (DCU). A la préoccupation relative aux failles constatées au cours de deux premières années de Tshisekedi au sommet de l’Etat et qui ont quelque peu entravé la bonne marche du pays, M. Tshimanga a soulevé en pole position l’inexpérience dans le chef des animateurs du régime.

« Notre part de responsabilité vient d'abord et avant tout, pour moi qui ai passé 22 ans dans l'opposition peut-être d’un manque d'expérience de la chose de l'État. Je ne pense pas que c'est un péché de le reconnaître, je pense au contraire qu'il faut connaître ses limites pour pouvoir s'entourer des personnes qui ont plus d'expériences. Malheureusement que vous le vouliez ou pas aujourd'hui si on parle d'expériences, ce sont des personnes qui ont participé dans les gouvernements précédents à notre arrivée. Ils ont une expérience bonne ou mauvaise. Aujourd'hui si on doit parler d'expérience de la Présidence de la République, quelqu'un qui peut donner de son expérience comme conseil, c'est le Président Joseph Kabila qui venait de sortir. Ce que nous pouvons dire aujourd'hui dans ces deux ans, je parle de mon côté personnellement, il y avait un manque d'expérience et d'expertise », a expliqué Vidiye Tshimanga.

Et d'ajouter :

« Le pays comme la RDC ne peut pas être relevé en une année, ou deux ans, ça prendra du temps (…). Pour construire une grande nation, il faut une fondation solide, c'est ce que le Président Félix Tshisekedi fait depuis le premier jour de son accession au pouvoir. Les voyages du chef de l'État lors de la première année ont été fustigés à une certaine période. Ça faisait partie de base que les gens ne vont pas comprendre aujourd'hui mais ils comprendront plus tard parce que le pays était ostracisé avec d'autres pays et le Chef de l'État a voulu remettre le pays sous l'échiquier mondial. Deux années, c'est lourd et en même temps c'est tout petit, très court. En ces deux années, si nous devons tirer des leçons, c’est que les Congolais, politiciens se concentraient à se chamailler sur des problèmes personnels, individuels que de réfléchir à l'intérêt de toute la nation contrairement au Chef de l'État qui lui a toujours voulu que nous tous travaillons pour l'intérêt de la Nation et des congolais (…). Le Chef a dit c'est terminé, ma vision c'est maintenant l'union sacrée et vous tous qui êtes là vous allez travailler ensemble pour des solutions aux problèmes du peuple Congolais ».

En deux années, Vidiye Tshimanga a aussi énuméré quelques réalisations de Félix Tshisekedi depuis son accession à la magistrature suprême.

« Le Chef de l'Etat a réussi en termes de diplomatie internationale en remettant la RDC sur l'échiquier mondial, il sera d'ici peu Président de l'U.A, ce n'est pas de moindre, ce sont des réalisations, peut-être qu'on ne les comprend pas aujourd'hui mais demain on comprendra ce que va rapporter à la RDC. A côté de ça il y a des projets, programmes qui ont déjà commencé, mais aussi d'autres sont une continuité des projets débutés par nos prédécesseurs », a-t-il conclu.

Pour rappel, 24 janvier 2019 - 24 janvier 2021, Félix Tshisekedi a totalisé deux ans pleine à la tête de la République Démocratique du Congo depuis son investiture.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une