Sud-Ubangi : l’armée rassure la population quant à leur sécurité suite à l’arrivée massive des réfugiés centrafricains
visuel Sud-Ubangi.

Le commandant de la 1ère zone de défense des FARDC, le lieutenant-Général Johnny Luboya est arrivé mardi 19 janvier à Gemena au Sud-Ubangi. Il s’y est rendu après l’étape de Yakoma (Sud-Ubangi), en vue d’évaluer les menaces de sécurité suite à l’afflux des réfugiés centrafricain dans la région.

Il a expliqué que l'objectif de sa mission est d'anticiper les risques et surtout sécuriser la frontière et veiller à ce que la population qui accueille les réfugiés ne courent pas le danger.

“Le Commandant Suprême m'a envoyé dans les deux provinces pour montrer à la population qu'il est préoccupé de cet afflux des réfugiés qui fuient la guerre en Centrafrique et que les mesures sont prises pour empêcher tout ce qui peut mettre la population en danger”, a déclaré le lieutenant-général Johnny LUBOYA au cours d’une conférence de presse à Gemena.

Plus de 10 milles réfugiés centrafricains ont traversé la rivière Ubangi pour le Sud-Ubangi à la suite des affrontements entre l'armée centrafricaine et les forces rebelles. Le HCR et la CNR sont à pied d'œuvre pour leur identification en vue d'une éventuelle prise en charge.

D’après les chiffres fournis récemment par le HCR , près de 50 000 centrafricains sont arrivés en RDC notamment au Nord-Ubangi suite aux violences armées qui secouent la RCA depuis décembre dernier. D’autres sont arrivés dans les provinces de Bas-Uele.

Alexandre MAWELU, à Gemena

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une