Mardi 19 janvier 2021 - 13:53

Breaking news

Insécurité à Lubumbashi : “dans nos rangs, nous avons certaines brebis égarées, policiers et militaires incontrôlés qui font mal à la population”( Général Karawa)
Le commissaire divisionnaire adjoint Louis Segond Karawa/Ph ACTUALITE.CD

Alors que des cas d'insécurité sont signalés dans plusieurs quartiers de la ville de Lubumbashi (Haut-Katanga), le commissaire divisionnaire adjoint de la police dans la province du Haut-Katanga, parle de certaines brebis égarées parmi les policiers et militaires, mais aussi des jeunes délinquants qui opèrent dans plusieurs communes. 

Des cas de criminalité qui interviennent au moment où le couvre-feu est en cours partout au pays.

“ Le couvre-feu a été décrété par le Président de la République. Vous et moi avons constaté qu'il y a hausse des cas d'insécurité. Les gens croient que pendant le couvre-feu, tout le monde est chez lui et ce sont des policiers et militaires qui s'adonnent à ces cas. Dans nos rangs, nous avons certaines brebis égarées, policiers et militaires incontrôlés. Nous ne sommes pas déployés partout et des jeunes peuvent profiter de ce vide pour insécuriser la population. Dans nos quartiers, il y a des délinquants et ce sont eux qui font le plus mal à la population”, a expliqué à la presse ce mardi 19 janvier, Louis Segond Karawa.

Il a aussi appelé la population de Lubumbashi à dénoncer tous les cas suspects de ceux qui sont à la base de cette criminalité.

“La police doit travailler en collaboration avec  la population, c'est le partenaire privilégié qui doit dénoncer tous ceux qui sont à la base de l'insécurité”, a-t-il ajouté.

Plusieurs cas d'insécurité sont répertoriés dans différents coins de la ville de Lubumbashi, plus particulièrement dans la commune annexe qui constitue la ceinture de la ville du cuivre.

José Mukendi, à Lubumbashi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une