Lundi 18 janvier 2021 - 10:10

Breaking news

RDC/Union sacrée: discussions au point mort, Katumbi et Bemba attendent les signaux de la part de Tshisekedi
ACTUALITE.CD

La dynamique autour de l’Union sacrée est entrée dans une nouvelle phase. Les transfuges du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila sont de plus en plus nombreux à rejoindre Félix Tshisekedi. Cette nouvelle vague enchante l’UDPS et le camp présidentiel, mais elle n’est pas du goût des alliés Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba. 

Ensemble pour la République et le Mouvement de Libération du Congo (MLC) étaient particulièrement actifs dans la lutte ayant permis de faire tomber le bureau de l’Assemblée nationale, première étape dans le processus de requalification de la majorité à la chambre basse du parlement. Dans les discussions avec Felix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, l’ont rappelé. Les deux hommes estiment qu’il faut mettre en place un cadre qui permettra à l’union sacrée d’avoir une base à partir de laquelle la collaboration va se fonder.

Ils veulent qu’une charte soit élaborée, des priorités communes sur la gouvernance post-Kabila soient identifiées et que le partage des responsabilités et le profil des animateurs des institutions clées soient très clairement connus. Par dessus tout, ils ne supportent pas qu’on leur oppose le fait que le FCC devient majoritaire au sein même de l’Union sacrée. 

Ensemble pour la République et le Mouvement de Libération du Congo (MLC) ont présenté leurs inquiétudes et attendent un signal de la part du camp Félix Tshisekedi, étant donné qu’une position définitive n’étant pas encore prise tant du côté de Katumbi que de Bemba.

Entretemps, une pétition pour déchoir Sylvestre Ilunga Ilunkamba attend d’être déposée au bureau d’âge de l’Assemblée nationale.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une