Mercredi 13 janvier 2021 - 11:26

Breaking news

RDC : le bureau d'âge de l’Assemblée nationale porte plainte contre l'huissier de justice qui a signifié les pétitions au secrétaire administratif
Plénière de l'Assemblée nationale/ACTUALITE.CD.

Le député Samuel Mbemba Kabuya, directeur de cabinet du président du bureau d'âge de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso a annoncé, ce mercredi 13 janvier, le dépôt d'une plainte contre l'huissier de justice, Me Ntona Diambu Olivier-Junior, rattaché à la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe. Il reproche à ce dernier le fait qu'il ne se soit pas adressé au service courrier alors que celui-ci était ouvert pour déposer les pétitions adressées contre les membres du bureau d’âge.

Aussi, le député Mbemba fait remarquer la fermeture des activités judiciaires du ressort de ce huissier par le président de la cour d'appel de Kinshasa-Gombe. Une seconde plainte sera déposée contre le secrétaire administratif de l’ancien bureau Mabunda.

« Le service courrier de l'Assemblée nationale était ouvert hier (jour de la signification des pétitions par l'huissier de justice) jusqu'à 18h. Pour preuve, l'hon Néhémie Mwilanya Wilondja a déposé une demande d'autorisation de sortie à 17h14 moyennant accusé réception. Ceci fonde le bureau d'âge à introduire une plainte dès ce matin à l'encontre de l'huissier de justice instrumentant et le secrétaire de cabinet adjoint de l'honorable Jeanine Mabunda dont les noms sont renseignés dans les documents qui circulent sur les réseaux sociaux. Les deux vont expliquer ce qui se passe. Je rappelle que depuis le 18 décembre 2020, le président de la cour d'appel de Kinshasa-Gombe a suspendu les activités des huissiers de justice de sa juridiction. Et, le secrétaire de cabinet adjoint de l'honorable Jeanine Mabunda ne travaille plus au palais du peuple », a dit le député Samuel Mbemba Kabuya, directeur de cabinet de Christophe Mboso, président du bureau d'âge.

Samuel Mbemba indique que « le bureau d'âge n'est nullement concerné par ces documents (pétitions) qui n'existent que dans les réseaux sociaux et promet au peuple de continuer son travail jusqu'à l'installation du bureau définitif ».

L'élu de la Lukunga dénonce et lance un appel à la mobilisation contre les tentatives de blocage de l'action du Chef de l'État dès le début de sa troisième année.

« Au demeurant, nous demandons au peuple congolais de rester mobilisé et vigilant face à la stratégie de blocage des institutions déclenchée dès le début de l'année pour saboter la troisième année du mandat du président de la République ».

Des pétitions ont été déposées contre tous les membres du bureau d'âge. Elles ont été signifiées, lundi 11 janvier, au secrétaire administratif de l'Assemblée nationale par un huissier de justice.

Berith Yakitenge

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une