Jeudi 24 décembre 2020 - 09:54

Breaking news

RDC : trouvez-vous normal que quelqu’un reste à la tête de la FEC pendant 15 ans, s’interroge Kasembo
Dieudonné Kasembo/Président de la FEC

Dieudonné Kasembo élu et proclamé mercredi 23 décembre président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) par le Conseil d’Etat s’est interrogé sur la durée passée par Albert Yuma à la tête du patronat congolais. Pour lui, M. Yuma n’a plus rien à prouver à ce poste après 15 ans.

La FEC doit se mettre réellement au service de l’Etat dans la mobilisation des recettes, estime-il.

« Tout ce que vous avez lu dans la presse ou dans les réseaux sociaux ça reflète l’intérêt ou l’importance que nous la FEC nous représentons dans l’économie congolaise. Il y a beaucoup de gens qui évoluent dans l’informel, notre pays a besoin d’argent pour sa politique. Nous devons faire de sorte que nous travaillions à ramener les gens vers le formel. Nous devons aider l’Etat à maximiser les recettes, ce sont les opérateurs économiques des richesses. Mais de quelle manière ? Il faut des stratégies, de bonnes politiques pour ce faire », a expliqué Dieudonné Kasembo.

Et de s’interroger : « Vous trouvez que c’est normal qu’une personne reste à la tête d’une structure pendant 15 ans ? Vous pensez que cette personne-là, qu’est-ce qu’elle a encore à donner après 15 ans. C’est pour dire que dans la Fédération des entreprises du Congo il n’y a pas d’autres personnes qui peuvent mieux faire que lui ? Soyons sérieux ».

Associé gérant de la société Gecotrans, Dieudonné Kasembo était le candidat unique enregistré par le Conseil d’Etat. Il a été élu par 14 votants. Il succède à Albert Yuma qui conteste toujours la procédure ayant conduit à l’annulation de son élection et la réorganisation du scrutin en présence de délégués du conseil d’Etat.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une