Jeudi 24 décembre 2020 - 09:29

Breaking news

RAM : « Le contexte actuel marqué par la crise du Covid-19 ne se prête pas pour cette taxe », écrit un député à Ilunkamba
Photo ACTUALITE.CD.

Le député Auguy Kalonji a, dans une correspondance ce mercredi 23 décembre, rappelé au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba que le contexte actuel marqué la covid-19 ne se prête pas au paiement de la taxe RAM instaurée par le ministre des PTNTIC, Kibassa Maliba.

Cet élu de la Tshangu à Kinshasa estime que les mesures prises pour lutter contre cette pandémie ont affecté le pouvoir d'achat des consommateurs finaux. Aussi, fait-il remarquer, que cette nouvelle charge publique ne saurait être supportée par les consommateurs finaux.

« Par ailleurs, je pense que le stigmate de la crise sanitaire de covid-19 est toujours présent chez les consommateurs finaux des services de télécommunications. Leurs pouvoirs d'achat ont considérablement baissé, ce qui a réduit aussi leurs capacités à supporter des nouvelles charges publiques. Le contexte actuel marqué par la crise sanitaire ne se prête à cette taxe, il va falloir peut-être concilier l'impératif d'optimisation de la sécurité, de la qualité des services des réseaux mobiles et la protection des utilisateurs contre les effets toxiques des appareils contrefaits avec la nécessité de favoriser à tous les citoyens l'utilisation des téléphones portables à un prix abordable », lit-on dans sa correspondance au chef du gouvernement.

Une rumeur a circulé faisant état d'une mise en demeure des téléphones portables pour non-paiement de la taxe RAM. L'ARPTC a démenti. Cette dernière précise dans un communiqué, qu'aucune déconnexion en masse des téléphones pour non-paiement des frais du RAM n'avait été envisagée pour l'instant.

Le député Auguy Kalonji, président du réseau des jeunes parlementaires, affiche un intérêt pour cette question. Il avait adressé une question orale avec débat au ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa au sujet de cette nouvelle taxe sur le téléphone.

Le ministre de tutelle avait été auditionné à la commission aménagement du territoire, Infrastructures et NTIC de l'Assemblée nationale. Les élus s'étaient déclarés non satisfaits de ses réponses et ont orienté la question vers la sous-commission NTIC pour examen approfondi.

Berith Yakitenge

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une