Mercredi 21 octobre 2020 - 15:49

Breaking news

RDC-Ituri : nouvelle violence à Irumu, au moins six morts dont des militaires et policiers
Un milicien dans l'est de la RDC/Ph ACTUALITE.CD

Au moins 6 personnes ont été tuées au cours d’une attaque attribuée aux miliciens de Force de résistance patriotique du Congo (FPIC) ce mercredi à Irumu-centre, chef-lieu du territoire du même nom. Selon le député provincial de l’Ituri Wilson Mugara, parmi les victimes, il y a trois militaires, deux policiers et une civile.

« Nous avons été alerté depuis ce matin de l'incursion de ces éléments FPIC, qui ont attaqué la position de nos forces loyalistes au chef-lieu d'Irumu, ils se sont permis même de s'attaquer au bureau administratif du territoire. D'après nos sources, ces inciviques ont tué trois militaires, deux policiers et une dame civile. », a dit le député provincial.

L’armée confirme l’attaque sans donner le bilan. « C'est vrai, ces miliciens ont attaqué une de nos positions à Irumu. Il y a eu affrontements et ils ont fui vers un poste de la police où ils ont tenté également d'attaquer le bureau administratif du territoire. », a dit à ACTUALITE.CD le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri.

Le trafic entre Bunia et le Nord-Kivu était interrompu pendant plusieurs heures. « Mais actuellement la situation est sous contrôle des forces loyalistes. », a rassuré le porte-parole de l’armée.

Une autre attaque le 17 octobre dernier avait 7 morts toujours à Irumu. Le territoire d’Irumu connaît une recrudescence de l’insécurité suite à l’activisme des groupes armés ADF, CODECO et FPIC. Plusieurs villages de ce territoire se sont vidés de ses populations.

Franck Asante, à Bunia

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une