Mercredi 21 octobre 2020 - 14:40

Breaking news

Cour constitutionnelle : « pourquoi ça pose problème quand nous voulons que la justice soit indépendante et que les magistrats fassent leur travail en toute liberté ? » (Augustin Kabuya)
Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS/Ph ACTUALITE.CD

Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a pris part à la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle ce mercredi au Palais du peuple. Il dit comprendre les contestations de leur partenaire au pouvoir, le Front commun pour le Congo (FCC), qui a boycotté cette cérémonie en demandant à ses élus de ne pas y prendre part. 

Mais ce cadre de l’UDPS est clair : les contestations du FCC ne correspondent pas aux attentes de la population.

« Les contestations, c’est tout à fait normal, nous sommes dans la démocratie. Mais quand les gens contestent, il faut aussi leur poser la question si leurs contestations correspondent aux attentes de la population ou non. Pourquoi ça pose problème quand nous voulons que la justice soit indépendante et que les magistrats fassent leur travail en toute liberté et indépendance », a déclaré Augustin Kabuya à, l’issue de la cérémonie.

Et d’ajouter : « Nos prédécesseurs ont fait au moins 18 ans où la justice était gérée sur base des caprices des individus. Nous nous sommes battus pendant 37 ans, ce n’était pas pour faire ce que nous avons critiqué hier. Je tiens à remercier notre peuple, qui a suivi le mot d’ordre pour accompagner les nouveaux juges de la Cour constitutionnelle ».

Contexte

Les juges Dieudonné Kaluba, Alphonsine Kalume et Kamulete Badibanga ont prêté serment dans un contexte de tension entre le camp Tshisekedi et le FCC qui juge anticonstitutionnelle l’ordonnance du 17 juillet. Ce qui justifie l’absence des présidents de deux chambres du parlement, premier ministre ainsi que des députés et sénateurs de la famille politique de Joseph Kabila. Mais certains cadres du FCC comme le gouverneur de Kinshasa étaient présents tout de même. Plusieurs ambassadeurs accrédités en RDC étaient présents au Palais du peuple. La Cour constitutionnelle affiche donc au complet avec ses neuf juges. 

Christine Tshibuyi

 

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une