Mercredi 21 octobre 2020 - 09:03

Breaking news

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
Caricature : plus d’autres questions à l’ordre du jour à part la prestation de serment des juges constitutionnels
Caricature par Kash/ACTUALITE.CD

Les trois juges constitutionnels nommés par les ordonnances du 17 juillet dernier prêtent serment ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple. Tout est fin prêt. Les invités arrivent déjà dans la salle du congrès. Les militants de l’UDPS et des partis alliés affluent en nombre au lieu de la cérémonie prévue peu avant midi.

Mais le FCC de Joseph Kabila, partenaire politique du Président de la république Félix Tshisekedi désapprouve cette cérémonie qu’elle entend boycotter car d’après lui, les ordonnances du Chef de l’Etat sont irrégulières et anti constitutionnelles. Tous les députés, ministres ou encore mandataires membres du FCC ne seront pas présents à la cérémonie.

« Le FCC refuse de cautionner toute violation intentionnelle et manifeste de la constitution et ne se sent pas concerné par la cérémonie irrégulière de prestation de serment projetée ce mercredi 21 octobre 2020. En conséquence, tous ces cadres évoluant au sein des institutions n’y prendront pas part. Le FCC dénonce la violation intentionnelle du parlement et appelle la population qui a massivement voté par référendum la constitution en vigueur de se tenir prête à résister et à s’opposer à toute tentative de passage en force tendant à imposer le fait accompli d'une nouvelle cour assise sur des graves violations des dispositions basiques de la constitution, tendant à toute dérive dictatoriale », dit la famille politique de Joseph Kabila dans une déclaration. 

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une