RDC : Aimé Ngoy Mukena lance une campagne d'engagement collectif autour de l'armée pour le retour de la paix à Beni
Photo d'illustration/droits tiers

Le ministre de la Défense, Aimé Ngoy Mukena, séjourne depuis ce vendredi 25 septembre en ville de Beni (Nord-Kivu), une région qui fait face aux tueries des civils dont sont auteurs des combattants d'Allied Democratic Forces (ADF) depuis six ans.

En provenance de la province voisine de l'ituri,le ministre de la Défense déclare poursuivre la caravane mixte de sécurité lancée par le chef d'État major général de l'armée afin de restaurer la paix à Beni.

"Nous sommes là pour annoncer une nouvelle dynamique de la paix de tous par tous. Aujourd'hui ce n'est plus seulement l'armée qui doit amener la paix définitivement ici,mais la paix de tous par tous est un engagement collectif que nous devons essayer d'intérioriser. Que chacun fasse aussi son travail,que les prêtres disent la messe, j'aimerais aussi que tout le monde entoure l'armée, que maintenant commençons une dynamique nouvelle où nous sommes tous pour la même cause et non pas une guerre comme dans un stade de football où il y a des observateurs qui condamnent ceux qui jouent.", annonce Aimé Mukena, ministre de la Défense.

Dans la soirée,le ministre de la défense a pris langue avec quelques députés nationaux et provinciaux au bureau du secteur opérationnel Sokola 1 situé à Paida.

Son passage dans cette ville intervient après celui du chef d'état major général de l'armée la semaine dernière.

En dépit de ces visites,les tueries des civils se multiplient dans la région, depuis le début de cette semaine,au moins 15 civils ont été tués dans différentes attaques près de la localité de Halungupa, dans le secteur de Ruwenzori.

Yassin Kombi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une