RDC : 83 enfants tués entre avril et juillet dans les violences en Ituri
Carte de Djugu

La coordination des affaires humanitaires (OCHA) a dénombré 83 enfants tués dans les violences entre avril et juillet dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu (Ituri).

Dans sa note d’information publiée ce jeudi 24, OCHA renseigne que plus de 200 enfants associés aux groupes armés ont été réintégrés dans la société.  

« Entre mai et juillet 2020, 183 cas de violations graves des droits de l’enfant ont été enregistrés et 83 enfants ont été tués lors d’attaques entre avril et juillet. Cependant, 215 enfants associés aux forces et groupes armés -dont 70 filles- ont été réintégrés grâce aux efforts des partenaires humanitaires depuis le début de l’année. Par ailleurs, 48 filles survivantes des violences sexuelles ont bénéficié d’un soutien médical spécifique. », dit OCHA.

Les violences en Ituri ont fait au moins 636 morts et 1130 en Ituri au cours de six premiers mois de cette année. 2,4 millions de personnes se trouvent actuellement dans le besoin d’assistance humanitaire, soit près d’une personne sur deux dans cette province, d’après la,note d’information.

 

 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une