No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
RDC : Les « rires jaunes » des autorités morales
Caricature par Kash/ACTUALITE.CD

Tous les signes d’amitié ou de partenariat qu’affichent nombre de fois les autorités morales du FCC et du CACH s’apparenteraient au sein de l’opinion comme de la mascarade au regard des propos « comminatoires » que les lieutenants de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila ne cessent de mettre sur la place publique.

Si au départ, ce sont des dirigeants du parti présidentiel (UDPS) qui sont illustrés par des paroles critiques à l’endroit de leurs partenaires du FCC, actuellement les membres de l’ancien régime ont également emboîté le pas.

Tenez, mardi à Lubumbashi, le député national Félix Kabange Numbi (FCC) a lancé des piques en direction de l’UDPS qui ne doit pas continuer d’après lui, à tenir des meetings dans l’espace Katanga aux fins d’injurier les autorités, en l’occurrence des gouverneurs membres du FCC.

« Ici (Haut-Katanga) le numéro 1 de la province s’appelle Jacques Kyabula, on ne peut pas commencer à tenir des meetings, des manifestations à Lubumbashi pour injurier l’autorité provinciale. Le FCC n’acceptera pas et risque de réagir. », a lancé Kabange Numbi.

Il est allé plus loin, affirmant solennellement que « chacun a un chez soi » et que la région du Katanga « est chez Joseph Kabila ».

« Chacun a un chez soi, ici dans l’espace Katanga c’est chez Joseph Kabila Kabange. Nous ne tolérerons plus que quelqu’un vienne, allez faire vos histoires où vous voulez mais quand vous venez, respecter les gens que vous trouvez. Et lorsque nous vous trouvons en train de faire tout un meeting pour injurier le pauvre Joseph Kabila Kabange qui, à 45 ans a accepté d’abandonner le pouvoir, et l’alternance a bénéficié à l’UDPS, est un manque de respect, ça nous ne tolérerons plus et plus jamais. C’est un message que nous donnons et nous disons que nous avons averti. », a martelé ce cadre du FCC.

Ces déclarations interviennent une semaine après celles d’Augustin Kabuya lors d’un meeting à Kinshasa. Ce dernier avait notamment indiqué que les membres du FCC ne sont pas sincères envers le chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une