Mardi 28 juillet 2020 - 19:03

Breaking news

Maniema: les avocats du barreau de Kindu dénoncent la mise sous mandat d’arrêt provisoire de deux de leurs confrères
Marches des avocats à Kindu

Les avocats du barreau de Kindu ont manifesté les après-midi de ce lundi 27 juillet pour dénoncer la mise sous mandat d’arrêt provisoire la semaine dernière de deux de leurs confrères. Pour exprimer leur mécontentement, une centaine d’avocats vêtus en toge noire ont sillonné les grandes artères de la ville de Kindu, se sont rendus au gouvernorat et à l’assemblée provinciale du Maniema où ils ont procédé à la lecture du mémorandum.

Selon un membre du conseil de l’ordre, la semaine dernière, l’Avocat Amuri Kadima Jérôme, a été mis aux arrêts alors qu’il assistait son client Kasonda Yuma Michel. L’avocat a été transformé en prévenu et arrêté en même temps que son client puis traduit en procédure de flagrance.

Dans leur mémo, ils exigent la démission sans délai du procureur général qu’ils accusent d’être à l’origine des arrestations arbitraires et de tensions entre citoyens et avocats qui assistent leur client. Ces derniers ont listé plus de 11 cas, numéro de RMP et noms des victimes à l’appui.

« (...) Demandons le départ de Monsieur Albert Kashama Ndi Biteketa, Procureur Général près la cour d’Appel du Maniema et les poursuites pénales en son encontre pour plusieurs violations des lois de la République Démocratique du Congo » disent les avocats dans leur mémo.

Et de poursuivre :

« Face à toutes ces violations dont l’énumération n’est pas exhaustive, le barreau du Maniema recommande, notamment le départ immédiat du procureur général près la cour d’appel du Maniema, l’acquittement pur et simple des avocats arrêtés arbitrairement et déférés en flagrance sous RP 1420 pendant devant le tribunal de Paix de Kindu », lit-on dans le mémo des avocats.

Chadrack Londe, Kindu 

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une