Dimanche 12 juillet 2020 - 13:12

Breaking news

RDC-ADF: les mécanismes d’alerte précoce ont du mal à fonctionner en cas d’attaque
Une patrouille FARDC au Nord-Kivu

Le BCNUDH a publié ce lundi un rapport sur les atteintes et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire par des combattants des ADF et des membres des forces de défense et de sécurité dans les territoires de Beni au Nord-Kivu et de l’Irumu et Mambasa en Ituri, entre le 1er janvier 2019 et le 31 janvier 2020. Les recommandations de ce rapport sont décortiquées par ACTUALITE.CD avec le Directeur du BCNUDH, Abdoul Aziz Thioye, invité de la Rédaction.

Dans ce rapport, le BCNUDH a recensé 794 victimes d’exécutions sommaires en 18 mois. Ainsi, il recommande notamment de « renforcer les mécanismes d’alerte précoce permettant une réaction plus rapide de prévention des attaques des ADF et autres groupes armés sur les populations civiles ». Il demande également d’aider les entreprises de télécommunications à installer des antennes dans différentes zones où les populations sont à risque pour faciliter la transmission des alertes précoces.

Abdoul Aziz Thioye recommande de corriger les failles de ces mécanismes d’alerte. Vous pouvez l’écouter ici.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une