Breaking news

Nord-Kivu : l’armée prend acte de la volonté du NDC-R de se rendre et annonce la traque du commandant déchu Guidon Shimwirayi
Vendredi 10 juillet 2020 - 12:12
Une patrouille FARDC au Nord-Kivu

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) prennent acte de la déclaration et de la volonté de Nduma défense of Congo-rénové (NDC-R) de déposer les armes. 24 heures plus tôt, ce groupe armé avait également annoncé la destitution de son commandant, le général autoproclamé Guidon Shimwirayi.

Dans un communiqué signé ce jeudi 10 juillet par le commandement de l’opération Nord-Kivu Sokola2, lu par le porte parole Major Njike Kaiko Guillaume, l’armée invite la franche dirigée par Gilbert Bwira Shuo à ne pas se limiter à la simple déclaration mais plutôt à poser des actions concrètes. 

«  Le secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola2 salue et loue cet engagement des filles et des fils de la RDC longtemps égarés, lequel engagement donne une lueur d'espoir à toute la population se trouvant dans notre zone de responsabilité. Afin que cette volonté manifeste ne reste qu’une simple déclaration, le secteur opérationnel Sokola2 Nord-Kivu attend un autre signal fort de la part du mouvement Nduma defense of Congo, c'est notamment, de déposer les armes et se rendre le plutôt possible aux FARDC. Eu égard à ce qui précède, le commandant du secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola2 instruit tous les commandants des unités déployées sur terrain de bien vouloir recevoir tous les éléments du mouvement Nduma defense of Congo qui se rendent déjà et de les traiter humainement », dit le communiqué de l’armée. 

 

Selon le major Njike Kaiko Guillaume, porte-parole du secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola2, l’armée a déjà a récupéré la localité de Pinga, une des agglomérations jadis sous contrôle de Guidon en territoire de Walikale. 

«  À l'heure qu'il est, laissez moi vous dire que le Monsieur (Ndlr :Guidon Shimwirayi) s'est échappé avec 25 éléments dont huit d'entre eux ont déjà été neutralisés par les forces loyalistes qui se trouvent être actuellement en opération dans toute cette zone. L'objectif, c’est de le neutraliser comme tout élément de groupe armé », a précisé le major Njike. 

Sous la conduite de Guidon Shimiray Mwisa , le NDC/R est devenu le groupe armé le plus important du Nord-Kivu avec comme arguments « la lutte contre les FDLR, la garantie que la population autochtone puisse contrôler ses terres et ses ressources, et la représentation accrue des Nyanga au sein du gouvernement et de l’armée congolaise, précise ce document ».

Guidon Shimiray Mwisa est également à la tête du Réseau de Patriotes Résistants congolais (RPRC), une nouvelle plateforme de six groupes armés du Nord et Sud-Kivu, du Maniema ainsi de la Tshopo qui ont décidé de coaliser, fin novembre 2019, dans l'attente des pourparlers avec Kinshasa. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une