Covid-19 au Nord-Kivu : 16 des 20 nouveaux cas sont liés à la contamination locale (Gouverneur)
Carly de

Le Gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita confirme que sa juridiction a notifié 20 nouveaux cas testés positifs au nouveau Coronavirus, tel que publié dans le bulletin de l'équipe de la riposte mardi 26 mai. Ces nouvelles contaminations portent le cumul à 35 cas dans la province dont 9 guéris.

Dans une communication à la presse ce mercredi 27 mai, l'autorité provinciale indique que parmi ces 20 nouveaux cas, 16 sont liés à la contamination locale dans la ville de Goma. Le territoire de Rutshuru a également enregistré son premier cas.

«  La ville de Goma a notifié 16 cas, Rutshuru un cas et Beni territoire 3 cas. Mais pour Beni territoire, ce sont des chauffeurs qui sont venus du Kenya et de l'Ouganda. Les 16 cas de Goma sont liés à la contamination locale qui avaient été soulevés ici quand nous avions parlé de sept cas. Le listage nous avait donné 456 contacts. Nous sommes en train d'attendre d'autres résultats. C'est raison pour laquelle nous disons à la population que nous ne sommes peut être pas à la dernière vague. Nous aurons toujours d'autres résultats surtout qu'on a pas encore examiné tous les échantillons. On a déjà examiné 176 et nous avons eu 20 cas. Pour vous dire que la ligne de la pandémie est en train de hausser au niveau de la province du Nord-Kivu à la suite de la contamination locale. Sur les trois cas de Beni, deux sont des chauffeurs qui sont en route pour Kisangani. Nous sommes en contact avec l'entreprise qui les a utilisés. Nous pensons qu’à un moment donné, ils vont les localiser pour que des mesures soient prises en vue d’éviter la contamination d’autres personnes », a expliqué le Gouverneur Kasivita.

Il ajoute par ailleurs que le listage va se poursuivre en vue d'identifier les contacts de ces 20 nouveaux cas.

Depuis mercredi dernier, la ville de Goma ainsi que les agglomérations de Kiwanja et Rutshuru centre ont été isolés pour 14 jours d'autres entités du Nord-Kivu alors que la province venait d’enregistrer le 17 mai dernier, sept nouveaux cas de la Covid-19. Un couvre-feu de 14 jours a également été instauré dans la ville volcanique en vue d’éviter la propagation du virus.

«   J'ai dit que nos mesures dans le cadre de la lutte seront adaptées à l’évolution de la pandémie. Tous les cas que nous avons eu au début étaient des cas importés. Sept au total. C’est à partir de ceux-là que nous avons des cas infectés localement. Je vous rassure que jusque là la population supporte les effets de cette pandémie. Le gouvernement provincial tient compte de toutes les conséquences liées à cette maladie. Mais si on évolue avec cette attitude, on va prendre d'autres mesures qui peuvent aller jusqu’au confinement de la ville », a prévenu l'autorité provinciale.

Kinshasa en tant qu'épicentre, reste la province la plus touchée par la pandémie de coronavirus avec 2.293 cas. Mais de sept provinces infectées, il y a le Kongo Central (76 cas), le Haut-Katanga (21 cas), le Nord-Kivu (35 cas) et le Sud-Kivu (16 cas) qui enregistrent aussi de plus en plus des cas de la maladie. Ces provinces totalisent 248 cas.

Ce mardi, le comité multisectoriel de riposte contre la Covid-19 a annoncé 143 nouveaux cas confirmés, dont à 95 Kinshasa, 20 au Nord-Kivu, 12 au Sud-Kivu, 11 au Kongo central, 4 dans le Haut-Katanga et 1 au Kwilu. Kwilu et Ituri comptent à ce jour 2 cas chacun.

Jonathan Kombi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une