Mardi 26 mai 2020 - 08:28

Breaking news

Assemblée nationale : la députée Nelly Muinga non satisfaite des réponses de Kankonde exige une commission d'enquête sur les tueries des adeptes de BDM
Photo ACTUALITE.CD.

Le Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde a répondu, ce lundi 25 mai, aux préoccupations des députés, à la suite d’une question orale avec débat lui adressée par la députée Nelly Muinga, au sujet des tueries des adeptes de Ne Mwanda Nsemi au Kongo-central. L'audition du VPM a précédé les débats sur la pétition ayant conduit à la déchéance de Jean Marc Kabund, premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Dans sa conclusion, l'initiatrice de la  question orale avec débat non-convaincue par les réponses de M. Kankonde et sollicite la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire. 

"Avec les réponses que nous avons entendues,  on comprend  maintenant mieux que ça  ne va pas au Kongo-central. Les Bundu dia Mayala dérangent et qu'il faut protéger ceux qui les étouffent. C'est pourquoi,  le VPM protège le duo Gouverneur-vice-gouverneur qui maltraitent les ne Kongo.  Avec,  ses réponses, nous avons obtenus  des informations, des données nouvelles. Je demande  de diligenter une commission d'enquête parlementaire pour en savoir davantage ", à dit la députée  Nelly Muinga dans sa conclusion.

L’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW) a dénombré au total 55 fidèles de Bundu Dia Mayala tués au Kongo Central et à Kinshasa où Ne Mwanda Nsemi a été capturé par les forces de l’ordre et de sécurité. Cette organisation demande que lumière soit faite à ce sujet.

Berith Yakitenge

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une