Samedi 23 mai 2020 - 13:02

Breaking news

RDC : Tshisekedi attend des explications claires par rapport aux allégations de vente des actifs de la Gécamines
Photo ACTUALITE.CD.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a, au cours du conseil des ministres du vendredi 22 mai, indiqué qu'il est au courant de plusieurs dénonciations sur les détournements à grande échelle à la Générale des carrières des mines (GECAMINES).

Le chef de l'Etat dit être aussi en possession d'un mémo de la direction générale de l'entreprise qui rejette toutes ces accusations. Les explications fournies dans ce document n'ont pas éclairé la lanterne, estime Félix Tshisekedi qui sollicite par l'occasion des explications plus claires.

" A propos du troisième point relatif à la vente des actifs de la GECAMINES, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il lui revenait de plus en plus des dénonciations, parfois documentées, sur des cas de fraude ou de sous-évaluation à l’occasion des ventes des actifs de la GECAMINES. Le Président de la République a précisé qu’il a reçu également un mémo émanant de la GECAMINES qui explique sa position par rapport à ce sujet. Les montants de manque à gagner en jeu sont énormes selon les dénonciations. Les explications fournies pour réfuter de telles accusations n’ont pas dissipé toutes les zones d’ombre sur cette affaire. D’où la nécessité de faire toute la lumière sur cette affaire", rapporte le compte-rendu du conseil des ministres.

Félix Tshisekedi attend répondre à la Gecamines et a demandé au ministre du portefeuille un rapport détaillé des faits pour des nouvelles orientations.

" Le Chef de l’Etat répondra officiellement au mémo lui adressé par la Direction de la GECAMINES. Le Président de la République demande à ce sujet au Ministre du Portefeuille de déposer au prochain Conseil des Ministres un rapport détaillé sur ces faits dont les éléments seront mis à sa disposition. Le Conseil des Ministres déterminera ensuite les orientations à donner à ce dossier ", a ajouté le compte-rendu.

Plusieurs soupçons de détournements pèsent sur les animateurs de la Gécamines depuis un bon moment notamment son président de Conseil d'administration,  Albert Yuma. Jean Claude Muyambo accuse ce dernier d'avoir détourné 260 millions de dollars américains.

"Il y a de détournement  à la Gécamines. Nous voulons savoir où va l'argent de cette entreprise. Les rejets de Panda et Shituru à Likasi ont rapporté, selon la banque mondiale 300 millions de dollars. L'évaluation avait été déjà faite. Curieusement la Gecamines n'a bénéficié que de 40 millions de dollars, preuve à l'appui et le reste d'argent soit 260 millions de dollars ont disparu dans la nature. C'est ici que Albert Yuma doit nous dire la vérité. Ils ont créé des comptes parallèles au sein de l'entreprise. Pour preuve,la Gecamines a son compte et ses dirigeants ont un autre compte parallèle. Ce qui est déplorable et constitue un manque à gagner pour le pays. De 2017 , selon nos informations la Gecamines a perçu 600 millions de dollars de ses partenaires qui exploitent ses sites. Tout cet argent a été dilapidé et n'a pas de traçabilité ",  avait dénoncé Jean Claude Muyambo le 27 avril dernier.

Le collectif le Congo n'est à vendre s'était opposé à la vente des actifs de STL à la Gecamines avançant notamment comme argument le fait que les dirigeants de cette entreprise publique font l'objet des poursuites judiciaires dans des cours et tribunaux.

Les nouveaux dirigeants nommés à la Gécamines par Félix Tshisekedi n'ont jamais pris leurs fonctions depuis un an.

Fonseca Mansianga

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une