Samedi 23 mai 2020 - 09:08

Breaking news

RDC : le gouvernement promet de mater « rapidement » le nouveau recrutement des miliciens dans la région du Kasaï
Photo ACTUALITE.CD.

Le gouvernement a reconnu vendredi 22 mai que le recrutement des miliciens est de nouveau lancé dans la région du Kasaï. Il explique qu’il s’agit des personnes « frustrées » qui n’ont pas bénéficié des retombées de paix dans cette partie de paix qui sont à la base de ce nouveau plan.

“Néanmoins, dans l’Espace Grand-Kasaï, il y a des rumeurs de recrutement clandestin des ex-miliciens KAMWINA NSAPU favorisées par des frustrations de certains membres qui estiment n’avoir pas bénéficié des retombées du processus de pacification. Il est recommandé d’éteindre rapidement ce foyer de frustration car la situation de cette zone est encore fragile.”, dit le compte-rendu du conseil des ministres.

Plusieurs dizaines de jeunes ont quitté ces dernières semaines leurs villages aux alentours de la localité de Katole dans la commune de Kananga à 35 Km à l'ouest de la ville dans le groupement incorporé de Bakwa Mbuyi (Kasaï-central) dans le but de rejoindre un centre de cérémonies mystiques (Tshiota). Une mission d’évaluation de la MONUSCO qui s’est rendue à Katole le 7 mai dernier avait confirmé l’information sur la tendance de la reprise des recrutements des miliciens dont le meneur serait un certain Trésor Ngalamulume.

Le gouverneur du Kasaï Central, Martin Kabuya avait dit être au courant de ce mouvement de recrutement.

"Je suis au courant de cette situation.  J'ai instruit les services de sécurité pour qu'ils recherchent et arrêtent tous les chefs miliciens cités dans ces recrutements. Notamment Mukenge Trésor, alias Mputu Trésor, Mulumba Olivier, Badibanga Serge et David Ndaye alias Nsabanga", expliquait-t-il à ACTUALTE. CD.

La police locale avait aussi confirmé que des ex-miliciens abandonnés sans prise en charge ni programme de réinsertion multiplient des réunions à Kananga et en dehors de la ville. 

 

 

 

 

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une