Samedi 23 mai 2020 - 11:43

Breaking news

Arrestation du député Mamba : " c'est une honte en matière de procédure judiciaire", dénonce Eve Bazaiba
ACTUALITE.CD

La députée nationale et secrétaire général du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Eve Bazaiba Masudi a dénoncé l'arrestation et le transfèrement au parquet du député Jean-Jacques Mamba ce samedi 23 mai à Kinshasa.

Pour elle, la procédure a été violée. 

" Ça s'est passé ce matin. Je venais de l'apprendre et quand j'ai vérifié malheureusement il s'est avéré vrai. C'est une honte en matière de procédure judiciaire. Je ne parviens pas de l'avoir, je crois qu'on l'a empêché de communiquer. Le rapporteur de l'Assemblée nationale est en train de préparer une déclaration à faire. Au niveau de notre groupe parlementaire MLC-ADN et au niveau du parti aussi on fera une déclaration par le porte-parole du parti. C'est Kabund qui a déposé une plainte pour faux et usage de faux, il a confondu les matières parlementaires avec les infractions du droit commun", a dit à ACTUALITE.CD Eve Bazaiba.

L'organisation de défense des droits de l'homme, l'association congolaise à l'accès à la justice (ACAJ) a demandé la clarification du dossier par la justice mais aussi que son à la défense soit garantie.

" Arrestation du député Jean-Jacques MAMBA ce matin sur ordre du Parquet Général près la Cour de Cassation, l’ACAJ demande la clarification de la Justice et le respect de son droit à la défense ", a déclaré son président Georges Kapiamba qui précise que “un parlementaire peut être arrêté en cas de flagrance”.

Contexte

L’élu du Mouvement de Libération du Congo (MLC) à Kinshasa/Lukunga est poursuivi, selon les informations de ACTUALITE.CD, pour faux et usage de faux sur plainte, d’après les informations de son parti, de Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée nationale. 

Pour rappel, Jean-Jacques Mamba est l’auteur d’une pétition qui vise la destitution de Jean-Marc Kabund du bureau de son poste au bureau de la chambre basse du parlement. Depuis quelques jours, trois députés ont déclaré n’avoir pas signé la pétition alors que leurs signatures se trouvent sur le document réceptionné par Jeanine Mabunda.

Jean-Jacques Mamba a dénoncé depuis quelques semaines des menaces dont il serait victime de la part des proches de Kabund.

Fonseca Mansianga

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une