Bakata Katanga : Celui qui a exfiltré Gédéon Kyungu en plein couvre-feu à Lubumbashi est celui qui a envoyé ces jeunes gens à l'abattoir (Kyungu wa Kumwanza)
Gabriel Kyungu

Réagissant à la mort des jeunes s'identifiant comme fidèles de Gédéon Kyungu Mutanga wa Bafuko Kanonga, Antoine-Gabriel Kyungu wa Kumwanza, député provincial du Haut-Katanga accuse ceux qui sont à la base de la fuite de cet ancien seigneur de guerre d'être responsables des violences de samedi dernier. Ces éléments Bakata Katanga se sont affrontés aux forces de l'ordre dans plusieurs villes de l'ex Katanga .

" Il y avait couvre-feu de 22h à 5h du matin. D'ailleurs, avant,  il y avait déjà un incident chez Gédéon Kyungu. Après cet incident, on devait renforcer la sécurité chez lui.. Qui a exfiltré Gédéon Kyungu en pleine nuit de couvre-feu ? Katangais, parlons en . Qui ont envoyé ces jeunes gens à s'affronter aux forces de l'ordre ? Nous avons vu, c'est vrai des jeunes, certains sans armes, mais d'autres munis d'armes. Dès lors que le policier est en face de quelqu'un en arme, il doit se défendre," a précisé Kyungu wa Kumwanza , allié de Félix Tshisekedi dans la région du Katanga .

Lundi dernier, Félix Tshisekedi a ordonné l'arrestation de Gédéon Kyungu Mutanga wa Bafuko Kanonga. Cette décision est consécutive à l'incursion des éléments Bakata Katanga qui lui sont fidèles. Pour sa part, le caucus des députés nationaux élus du Haut-Katanga avait exigé l'ouverture d'une enquête pour découvrir les vrais auteurs de la tuerie, et l'application des termes de négociation ayant abouti à la reddition de Gédéon Kyungu Mutanga.

José Mukendi, à Lubumbashi

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une