Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a promis aux délégués des assemblées provinciales que « des solutions urgentes » à leurs problèmes seront trouvées « d'ici la fin du premier trimestre de l’année, surtout les arriérés des salaires pour l’année 2020 ». Les organes délibérants provinciaux n’ont pas des frais de fonctionnement et les députés provinciaux accusent jusqu’à 7 mois d’arriérés pour les émoluments. 

Selon le porte parole du groupe, le Vice-président de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu, Norbert Bisimwa Yabe, le Gouvernement central a déjà ouvert le compte de la Caisse de Péréquation qui sera bientôt alimenté financièrement à cette fin.

« Nous avons présenté les problèmes de toutes les provinces et principalement celles de l’Est du pays. Nous avons exposé le problème de fonctionnement des gouvernements provinciaux et celui des assemblées provinciales. Nous avons parlé du social des députés provinciaux. Le premier ministre a été très attentif. Il a dit qu’il y aura un début de solution d’ici la fin du mois de mars. Nous attendons la paie. Il nous a dit que les arriérés de 2020 seront réglés. Pour les autres arriérés, ils vont y aller progressivement », a-t-il dit à la fin de l’entretien. 

Au total, cinq assemblées provinciales étaient représentées dans cette réunion avec le premier ministre.  Nord-Kivu, et Sud-Kivu, Maniema, Mongala et Ituri étaient présents. Les échanges ont porté aussi sur l’examen des problèmes sécuritaires.  Un accent particulier a été placé aussi sur la rétrocession des 40 % des recettes à caractère national aux Provinces.

 

Vidéo