Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Les partis politiques et personnalités membres du Front commun pour le Congo (FCC) étaient appelés le week-end dernier à renouveler leur loyauté à la plateforme et à l’endroit de son autorité morale, l’ancien président de la république, Joseph Kabila.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje n’a pas pris part à la cérémonie de renouvellement du serment, en dépit de l’invitation de ses paires du FCC. Ce qui fait croire à ces derniers que l’autorité provinciale a « refusé de manière délibérée » d'être membre de cette plateforme politique.

« Nous disons que nous sommes venus constater la position des cadres et fidèles. Nous avons tout fait pour que le gouverneur soit là, nous lui avons même donné l'invitation comme FCC, nous ne pouvons pas le chasser. Il peut ne pas être avec nous aujourd'hui mais il sera avec nous demain et peut être demain il décidera d'être avec nous mais pour le moment le FCC Sud-Kivu prend acte que le gouverneur refuse délibérément d'être membre du FCC et la vie continue ainsi », a déclaré Bernard Zagabe, modérateur et chargé de mobilisation du FCC au Sud-Kivu après constat d’autres membres de la plateforme dans cette partie du pays.

Il faut dire que jusqu’ici il ne s’agit que d’un constat fait localement mais qui n’engage pas directement les dirigeants du FCC à Kinshasa. Le gouverneur Théo Kasi Ngwabidje est membre de l’AFDC de Bahati Lukwebo qui a été radié du FCC pour s’être déclaré candidat président du Sénat concurremment au choix de Joseph Kabila qui était Alexis Thambwe Mwamba.

« Nous nous reengageons à servir la République démocratique du Congo dans la vision du Front commun pour le Congo et son autorité morale Joseph Kabila Kabange en toute loyauté, fidélité et abnégation, de respecter scrupuleusement les idéaux de notre famille politique, Front commun pour le Congo, de contribuer à la réussite de la coalition pour l'intérêt suprême de la nation. », était le message signé par les membres.

Sur les 7 ministres que compte le FCC dans le gouvernement provincial du Sud-Kivu, 4 ont renouvelé leurs engagements ainsi que 17 députés provinciaux sur les 34 du FCC à l'assemblée provinciale. Deux secrétaires exécutifs et plusieurs mandataires ont aussi réaffirmé leur loyauté au FCC et à son patron. 11 élus provinciaux absents et un ministre se sont excusés. 9 députés provinciaux AFDC-A et deux ministres provinciaux du même regroupement politique restés fidèles à Bahati Lukwebo n’ont pas pris part à cette organisation.

Justin Mwamba

Vidéo