Dimanche 3 novembre 2019 - 14:01

Breaking news

RDC : la population des gorilles de montagne affiche une croissance de 5,7%  au Parc des Virunga
Photo droits tiers

Le dernier rapport du Programme Alliance Virunga pour le trimestre juillet-août-septembre 2019 fait état de la naissance de 5 nouveaux bébés gorilles au Parc National des Virunga, situé à l’Est du pas. Cependant un bébé est mort. Avec les 4 survivants, le nombre total des gorilles s’élève désormais à 147 individus dans cette réserve naturelle.  

« Les gorilles de montagne se portent très bien. Cinq bébés sont nés dans les familles Bageni (1 femme), Kabirizi (1 femelle et 1 mâle), Mapuwa (1 mâle) et Rugendo (1 mâle). Hélas, le bébé de la famille n’a pas survécu. Ces naissances amènent la population totale de gorilles habitués à 147 individus. Depuis le dernier recensement de 2016, les familles habituées ont connu 41 naissances et 11 décès, résultant dans un taux de croissance supérieur à 5,7%. Ce pourcentage est comparable au taux naturel, signe de leur excellente santé. Les 4 gorilles du sanctuaire Senkwekwe se portent aussi bien. La menace temporaire qui pèse sur eux est celle des chimpanzés, plus forts qu’eux, qui envahissent parfois leur enclos », dit le rapport publié ce 30 octobre 2019.

Le rapport estime que ces résultats sont « le fruit d’un travail colossal opéré par l’ensemble des gardes et pisteurs qui s’activent 365 jours dans le secteur des gorilles. Ils surveillent les groupes habitués, signalent les problèmes médicaux, luttent ; contre le braconnage, préservent la zone de la présence de groupes armés, et engagent les communautés dans les efforts de conservation. Chaque année, les gardes et les pisteurs parcourent plus de 50,000 kilomètres dans le seul secteur Mikeno et effectuent l’équivalent de 70 ascensions de l’Everest pour accomplir mission ».

Le travail des gardes du parc national était applaudi lors de la journée internationale des gorilles, le 24 Septembre dernier.

En mai 2018, le Parc des Virunga avait annoncé que la population des gorilles de montagne avait dépassé la barre de 1000 individus en dépit des menaces de braconnage, la dégradation de l’habitat et les conflits armés. Il a donc été noté une augmentation de 26% du nombre de gorilles sur une période de six ans, soit un taux d’accroissement annuel de 3,8%.

En novembre de la même année, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) confirmait la barre de plus de 1000 individus et affirmait par la même occasion que ces animaux étaient hors danger d'extinction. L'UICN est un indicateur privilégié pour suivre l’état de la biodiversité dans le monde. Elle s’appuie sur une série de critères précis pour évaluer le risque d’extinction des milliers d’espèces et de sous-espèces.

Fonseca Mansianga

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une