Catégorie
ACTUALITE.CD

Deux présumés rebelles ougandais d'Allied Democratic forces (ADF) ont été tués dans deux attaques simultanées survenues, ce mercredi, sur la route Mbau-Kamango, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Deux positions militaires, situées aux points kilométriques 12 et 14 sur la route Mbau-Kamango, ont été la cible des combattants ADF provoquant une réaction de l'armée. Ces attaques ont été repoussées. Selon le commandant des opérations Sokola1, le général Ychaligonza Nduru Jacques, l’armée a perdu un militaire dans ces affrontements. L’officier ajoute que "les rebelles ont fui avec quelques cadavres de leurs combattants et des blessés en brousse"

Sur le terrain, la situation est redevenue calme. Le trafic militaire sur cet axe routier vient de reprendre, l'armée poursuit ses opérations.

Dans la soirée de mardi, les militaires s’étaient aussi affrontés avec les présumés rebelles ADF à Nyaleke, 10 kilomètres à l'est de Beni, sur la route Beni-kasindi, selon toujours la même source. Les assaillants qui voulaient traverser vers Mwalika en ont été empêchés par l'armée.

Yassin Kombi, à Beni