Catégorie
ACTUALITE.CD

Le secrétaire général de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Augustin Kabuya, va animer ce mercredi 9 octobre, une matinée politique sur la gratuité de l'enseignement de base et la composition des cabinets ministériels.

S'agissant de la composition des cabinets des ministres issus des rangs de l'Udps, il y a déjà Yves Bunkulu et Junior Mata, respectivement ancien président de la ligues des jeunes de l'Udps et actuel ministre du tourisme et ancien cadre de la ligues des jeunes et actuel vice-ministre des finances, ont déjà transmis depuis 12  septembre dernier l'organigramme de leurs cabinet auprès du Secrétariat général du parti présidentiel.

Le 30 août dernier, les ministres issus de l’UDPS avaient été présentés aux militants au siège du parti, à Limete. Jean Marc Kabund, président intérimaire du parti, avait prévenu que les cabinets ministériels ne seront pas constitués des membres des familles. Il avait aussi promis des postes au sein des cabinets ministériels aux membres de l’UDPS qui n’ont pas été repris sur la liste des ministrables.

« Nous n’accepterons pas des cabinets constitués des membres de famille. Il faut faire confiance à la direction politique du parti. Nous ferons tout pour que tous les "enfants de l’UDPS" se retrouvent dans ce pouvoir (…). Les ministrables sont nombreux ici, mais si tu n’es pas ministre, tu peux également être conseiller dans un cabinet. Nous allons veiller à cela (…). Il ne faut pas écouter les agitateurs. Je vous avais dit que c’est un quinquennat. Nous allons progressivement. Tous les enfants de l’UDPS vont se retrouver », avait-il annoncé.

M. Kabund avait, par ailleurs, interpellé les ministres UDPS sur « les antivaleurs comme la corruption, l’impunité, la mauvaise ».

Ivan Kasongo