Catégorie
ACTUALITE.CD

Après les tueries de sept personnes mercredi soir dans la localité de Mbau, des manifestations de colère ont été signalées aussi ce jeudi en ville de Beni. Des jeunes ont tenté de placer les blocus sur certaines artères où ils ont brûlé des pneus et déversé des pierres sur la chaussée.

Mais les forces de l’ordre sont vite intervenues pour dégager les voies. Pour l’instant, les activités socio-économiques tournent au ralenti. La plupart des boutiques et magasins ont fermé leurs portes au centre commercial de Matonge, en Commune de Mulekera. Situation similaire sur le boulevard Nyamwisi qui est tout de même dégagé. Les taxis motos se font rares dans la ville.

A Mbau, jusqu’à 10H00 locales, des coups de feu étaient entendus suite à une vive réaction de la population au lendemain des tueries de sept personnes. Ce drame intervient un jour seulement après la marche pacifique d’une vingtaine de kilomètres organisée par les habitants des plusieurs localités du territoire de Beni dont Eringeti, Mayimoya, Mamove, Oicha, Mbau, Mavivi pour demander à la Monusco plus d’engagement dans la sécurisation des civils face aux tueries perpétrées par les rebelles ougandais ADF.  Les manifestants qui ont déposé un mémorandum au bureau de la mission de l’ONU à Mavivi, ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène suite aux jets des projectiles qui ont fait deux blessés, un journaliste et un policier. 

Vidéo