Catégorie
UNFPA réhabilitation maternité

Le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) a réhabilité le bâtiment qui abrite actuellement la maternité de Mushaba à 18 Km de la ville de Kalemie dans la zone de santé de Nyemba (Tanganyika).

Il a  également  été question pour le fond des Nations unies d’équiper la maternité de Mushaba avec des équipements médicaux pour la prise en charge gratuite des femmes victimes des violences intercommunautaires entre les Bantou et les Pygmées d’origine Twa qui secouent la province depuis de nombreuses années.

 

UNFPA réhabilitation maternité

 

Pour Simon Mayatezulua Salanga, chef de Bureau UNFPA sud-est, en réhabilitant cette maternité avec le fonds Canadien, UNFPA s’est assigné l’objectif ZERO décès maternel évitable. En collaboration avec le Programme d’Alimentation Mondiale (PAM), les femmes enceintes et allaitantes sont prises en charge gratuitement sur le plan nutritionnel. Elles bénéficient de la farine de céréale, de soja et du blé pour prévenir contre la malnutrition.

  

Célestin Mutindi Masudi, infirmier titulaire à la maternité de Mushaba, salue ce cadeau de UNFPA et explique que cette réhabilitation a rehaussé l’indicateur d’accessibilité des femmes enceintes aux soins appropriés. Il s’agit notamment de consultation prénatale (CPN) et la planification familiale. « Cette maternité existe depuis 7 ans (…) Nous avons eu de la visite des bailleurs de fonds et aussi du ministre de la santé. Ils ont constaté qu’il y avait un problème avec les femmes enceintes. Elles pouvaient accoucher à même le sol chez elles  ou dans le camp de fortune de Kikumbe. C’est pour cette raison que UNFPA a décidé de réhabiliter cette maternité. Cela a permis de réhausser nos indicateurs, avant on avait que 3 ou 4 femmes qui accouchaient mais maintenant nous allons jusqu’à 40 accouchements par mois,»,a expliqué l’infirmier.

Un sentiment de satisfaction et de soulagement aussi pour les femmes de Mushasa dont plusieurs vivent dans le camp de Kikumbe 3.

« Nous avions des difficultés pour accoucher. Mais aujourd’hui, UNFPA nous a dotées des lits et des matériels qui nous permettent de bien accoucher comme des femmes à la maternité,» confie Kyungu Bimokolo, une femme qui a accouché il y a seulement quelques jours.

Pour le bon fonctionnement de la maternité, UNFPA a offert également 6 panneaux solaires d’une capacité de 320 Ampères qui permettent l’électrification, des lits et d’autres matériels d’accouchement. Le bâtiment réhabilité grâce à l’appui du Canada, contient une salle d’infirmière, une salle de travail, une salle d’accouchement, salle d’observation et autres services.

Auguy Mudiayi