Catégorie
Des militants Lucha rassemblés devant Airtel / Beni / Ph. Yassin Kombi

 

Des militants de la lucha ont marché dans les rues de Beni (Nord-Kivu) ce vendredi 10 mai pour décrier de nouveau la surfacturation et la mauvaise qualité des services fournis par les opérateurs de téléphonie mobile dans le pays.

 

 

Affiches en  mains , scandant des chants hostiles à la société Airtel , l'une des sociétés de télécommunications en RDC, une dizaine de militants ont effectué au moins trois kilomètres à pied sur le boulevard Nyamwisi partant du rond-point Katoto au quartier Macampagne, pour chuter au siège local d'Airtel.

 

Dans cette ville , les militants ont plus ciblé Airtel.  Ils ont déposé un mémorandum à la société.

 

"Actuellement il y a certaines avancées par rapport à leur mode d'opération, ils essayent d'améliorer quand-même la connexion. Mais nous avons été de nouveau dans la rue pour les demander de baisser le prix de leurs services et éviter la surfacturation. Nous voulons que toute personne puisse se retrouver, même les plus démunies", a déclaré à ACTUALITÉ.CD, Dalzon Syamasama , l'un des protestataires.

 

Pendant ce temps à Goma, chef - lieu de la province , au moins 11 militants de Lucha en sit - in devant le siège - Est de Airtel , ont été blessés lors d'une intervention musclée de la Police Nationale Congolaise (PNC).

 

 

La Police a fait usage notamment des grenades lacrymogènes pour disperser  les activistes rassemblés pour réclamer l’amélioration de la qualité des communications ( appel et internet) et l’alignement des coûts au pouvoir d’achat du congolais moyen.

 

 

Yassin Kombi