Catégorie
Félix Tshisekedi sur le site de l'UNIKIS

Félix Tshisekedi s’est entretenu ce mercredi 24 avril avec les étudiants de l’Université de Kisangani (UNIKIS) dans la province de Tshopo. Le chef de l’Etat s’est dit “affecté” par les dégâts matériels et  mort d’homme enregistrés en février dernier sur le site universitaire au cours d’une série de manifestations des étudiants qui réclamaient la libération de deux de leurs camarades interpellés par la police pour leur implication dans un meurtre.

Les étudiants avaient incendié des véhicules et motos des enseignants sur le campus.

"J’ai été très affecté par la situation confuse qui a duré près de deux mois ici à l’Université de Kisangani. J’ai été très affecté par le fait qu’il y a même un mort causé par les étudiants, ce qui n’est pas du tout normal. J’ai également été affecté par les dégâts causés. Je dois vous dire que ce n’est pas un comportement digne", a dit Félix Tshisekedi aux étudiants au cours d’un rassemblement organisé pour l’occasion.

Il a appelé les étudiants à la conscience et à la responsabilité et a promis de s’investir pour améliorer leur situation et particulièrement les conditions de logement.

Les corps enseignant et ouvrier de l’UNIKIS avaient alors déclenché une grève illimitée pour exiger réparation de la part des étudiants fauteurs.

Les autorités académiques avaient également accusé les étudiants d’avoir séquestré les enseignants. Suite à ces “barbaries”, les responsables de l’UNIKIS avaient notamment décidé de déguerpir les étudiants du home Elungu situé directement à côté du bâtiment administratif.

“En même temps, il nous faut comprendre ce qui s’est passé et c’est ce que j’ai essayé de faire en recevant la délégation à Kinshasa (…). Je suis ravi que les cours aient repris, que les étudiants ce soit amendés auprès de leurs professeurs”, s’est réjoui le président de la république.

Lire aussi : UNIKIS : les autorités académiques décident de déguerpir les étudiants du home "Elungu"