Image d'illustrations

22 maisons appartenant à la communauté Fuliro, au village de Kisombe, dans la commune rurale de Minembwe, ont été la cible d'un incendie criminel ce samedi 9 mars 2019.

D'après les témoignages, les Twigwaneho, une milice appartenant à la communauté Banyamulenge, qui serait l'auteur de cet incendie.

"Malgré l'arrivée des FARDC à Minembwe, deux villages de Bafuliru viennent d'être incendiés à Kisombe par les Twigwaneho. Une vieille femme et un homme boiteux ont été brûlés vifs dans leur maison",  explique un habitant sur place.

Nouvelle confirmée par Gad Mukiza, bourgmestre de la commune où le drame s'est produit.

"Le village de Kisombe a été attaqué par un groupe de bandits dans la soirée du vendredi 8 mars. Ils ont attaqué les maisons mais ont étés repoussés par les FARDC. Le bilan fait état de 22 maisons incendiées. Quand un village de la communauté Fuliro est incendié, les premiers suspects doivent être des Banyamulenge", réagit le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe.

Depuis le 26 février, Minembwe fait face à une guerre entre les communautés Banyindu, Bafuliro contre les Banyamulenge. Ces affrontements interethniques ont déjà fait une vingtaine de morts.

Justin Mwamba

Catégorie