Breaking news

RDC: La Cenco invite les nouvelles autorités à sauvegarder l'intégrité territoriale du Pays

Lundi 4 mars 2019 - 13:09
Le président Félix Tshisekedi lors de son discours d'investiture.

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) tire la sonnette d'alarme sur la recrudescence de l'insécurité accentuée notamment par les activités des groupes armés et des affrontements interethniques qui persistent dans certains coins de la RDC. Elle invite les autorités à sauvegarder l’intégrité du territoire national.

Dans le compte rendu de sa session ordinaire, tenue du 27 février au 2 mars, au Centre Interdiocésain, dans la commune de la Gombe, l’épiscopat appelle les nouveaux gouvernants à garantir la sécurité sur l'étendue du territoire.

"Sur le plan sécuritaire, nous attirons l'attention de nouveaux gouvernants, notamment sur la sauvegarde de l'intégrité territoriale, la protection des personnes et de leurs biens, la sécurisation des frontières et la pacification des zones en proie à l'insécurité et à la présence des groupes armés", dit l'Abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO, dans le compte rendu lu ce lundi 4 mars.

La déclaration des évêques coïncide avec des cas d'insécurité qui se poursuivent  dans certaines villes de la RDC notamment à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où au moins sept personnes dont un militaire ont été tuées, samedi dernier, par des inconnus armés. Plusieurs biens ont également été emportés par ces assaillants.

Ces tueries ont été condamnées, entre autres, par Moïse Katumbi qui a appelé le prochain gouvernement  à faire de la lutte contre l'insécurité une priorité.

Christine Tshibuyi

Catégorie