Photo ACTUALITE.CD.

La police nationale congolaise (PNC) a annoncé ce vendredi 15 février avoir déféré onze policiers devant l’auditorat militaire garnison de Beni. Ils sont considérés comme les instigateurs de la révolte d’une centaine de policiers qui ont tiré plusieurs coups de feu jeudi en signe de colère pour réclamer le paiement de deux mois d’arriérés.

Le porte-parole de la PNC, le colonel Pierrot Mwanamputu indique qu’ils comparaissent en procédure de flagrance. Peu après la révolte qui semé la panique au sein de la population, le commandant de la police à Beni, le colonel Safari Kazingufu avait déclaré que la paie de ces policiers devrait débuter ce vendredi.

Catégorie