Photo actualite.cd

Ils sont au nombre de huit, ces présumés bandits armés qui ont été arrêtés et présentés, le jeudi 14 février, aux autorités provinciales de Lubumbashi.

Le général Paulin Kyungu, inspecteur provincial de la police dans le Haut-Katanga, explique qu'il y a deux groupes dont le premier est constitué de trois civils habillés en tenue de police. Et le deuxième est composé de cinq autres personnes dont une femme opérant avec une arme arrachée à un policier.

Accusés de plusieurs actes de vol et d’insécurité dans la ville de Lubumbashi, ces présumés criminels ont été déférés devant la justice où ils devront être jugés.

«Nous sommes confiants et déterminés à traquer tous ces malfrats jusque dans leur dernier retranchement », a dit Célestin Pande Kapopo, gouverneur de la province du Haut-Katanga .

Plusieurs cas d’insécurité sont signalés ces derniers jours dans la ville de Lubumbashi. Les communes Annexe, Kampemba et Katuba sont les plus touchées. Et la police tient à démanteler les réseaux de tous les délinquants qui opèrent nuitamment .

José Mukendi

Catégorie