Breaking news

RDC : Devant ses pairs de l’UA, Félix Tshisekedi insiste sur la paix et un partenariat gagnant-gagnant

Dimanche 10 février 2019 - 14:19
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Félix Antoine Tshisekedi a tenu son discours, en tant que président élu de la RDC, à la 34ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine, dimanche 10 février, à Addis-Abeba. Il a remercié ses pairs, loué l’alternance politique, mis en garde les sponsors des groupes armés et évoqué la disponibilité de coopérer avec les partenaires qui veulent faire affaire avec la RDC.

« La RDC se présente devant vous dans un contexte particulier, qui devrait, j’en suis persuadé, honorer toute l’Afrique. Ce contexte qui suit les élections qui ont eu lieu en décembre 2018 consacre la toute première alternance démocratique et pacifique du pouvoir depuis notre indépendance et ce, dans le respect de la constitution », a-t-il dit.

Il a également placé son pays comme un exemple pour le reste du continent.

« Cette passation pacifique du pouvoir entre le président sortant et le dirigeant du plus ancien parti politique de l’opposition a démenti tous les pronostics du chaos annoncé à l’issue des élections. Elle est la preuve de la maturité politique de notre peuple. A travers tout le pays, cette prouesse démocratique a été largement saluée par nos populations qui n’aspirent qu’à la paix. C’est donc avec un sens très élevé de responsabilité et conscient de la portée historique de cet événement pour le peuple de mon pays, patrie de Patrice Lumumba, que je me présente devant vous », a-t-il ajouté.

Il a également évoqué ses priorités.

« Il nous faut sans relâche consolider la paix, combattre les anti-valeurs, construire un Etat de droit,  renforcer la politique de bon voisinage et le règlement pacifique des différends, neutraliser la nébuleuse des groupes armés particulièrement à Beni et à Butembo », a-t-il déclaré.

Devant ses pairs, il a également plaidé en faveur de la paix.

« Notre pays a tant souffert depuis qu’il est devenu Congo. Les guerres meurtrières que nous avons vécues devraient interpeller l’Afrique et la conscience africaine afin de ne pas sponsoriser toutes tentatives susceptibles de faire revivre au peuple congolais les mêmes atrocités que nous ne cessons de décrier, depuis plus de 20 ans. Il n’est donc plus acceptable que le Congo, mon pays, puisse être indéfiniment victime de la convoitise de ses immenses ressources naturelles. Cependant, à travers un partenariat gagnant-gagnant, la RDC s’engage à apporter sa contribution à toute action visant la mise en valeur de ses ressources pour le bien-être de l’Afrique et du reste du monde.

Par ailleurs, il a félicité Paul Kagame « pour le dévouement et la compétence avec lesquels il a rempli son mandat comme président de l’Union africaine ». Il a cité à son actif le pilotage de la réforme de la commission de l’Union africaine ainsi que son initiative pour assumer l’autonomie financière de l’institution panafricaine. Il a rendu également hommage à Moussa Faki, président de la commission de l’UA, pour ses efforts pour l’atteinte des objectifs de l’organisation et l'a rassuré du soutien de son pays.

Félix Antoine Tshisekedi composera le bureau de l’Union africaine avec notamment le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le président sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa et le président nigérien Mahamadou Issoufou.

Le nouveau bureau est dirigé par Abdel Fattah al-Sissi comme président. Ramaphosa, Tshisekedi et Issoufou sont respectivement 1er, 2e et 3e  vice-présidents de l’institution africaine. La nouvelle a été confirmée à ACTUALITE.CD par les membres de la délégation de Félix Tshisekedi, à Addis-Abeba.

Le président congolais participe à ce sommet ordinaire de l’Union africaine pour la première fois en tant que président de la RDC.